Faire un don

Votre navigateur internet n'est pas à jour.

Si vous souhaitez visionnez correctement le site d'Action contre la Faim, mettez à jour votre navigateur.
Trouvez la liste des dernières versions des navigateurs pris en charge ci-dessous.

senegal lys arango © Clément Lefer /Triangulaire pour Action contre la Faim
Climat

Agir pour le climat, c’est aussi lutter contre la faim

Ces dernières années, les événements et les catastrophes liés à la crise climatique poussent les populations de pays déjà vulnérables dans des situations dplus en plus précaires et met en danger la sécurité alimentaire des personnes que nous accompagnons. La crise climatique est l’un des principaux facteurs à l’origine de l’augmentation de la faim dans le monde. Selon la Banque Mondiale, d’ici 2030les changements climatiques pourraient accroître le nombre de personnes pauvres de 122 millions. 

Si rien ne change, c’est notre capacité collective à nous nourrir dans le futur qui est menacée. 

Quel est le lien entre le climat et la faim ?  

La planète entière fait face à la hausse des températures, aux changements saisonniers des précipitationsà l’allongement des périodes de sècheresse et à l’augmentation de la fréquence des catastrophes naturelles.  

Ces évènements peuvent engendrer des difficultés d’accès physique et économique aux moyens de production et un manque d’eau (pour les cultures et pour le bétail) mais ils ont aussi des impacts sur la capacité à produire des aliments en quantité et en qualité suffisante. Ainsi, les périodes de culture se raccourcissent et sont soumises à une imprévisibilité grandissante et à la stérilisation des sols. Selon les estimations, 3,6 milliards de personnes dans le monde vivent dans des zones où l’eau est une ressource potentiellement rare au moins un mois par an. 

L’interruption des cycles de culture cause alors des impacts directs et négatifs sur la capacité à se nourrir : baisse de la teneur nutritionnelle des aliments, baisse des rendements et des revenus et baisse de la quantité de fruits et légumes disponible par habitant.  

 

ACF_1

Effets immédiats

Blanche

ACF_2

Blanche

ACF_3

Impacts à long terme

Blanche

ACF_4

Mesures désespérées

Blanche

AFC_5

Un autre catastrophe frappe

Blanche

ACF_6

Crise alimentaire et nutritionnelle

Blanche

1/6

 

Comment nous luttons contre les effets de la crise climatique ?  

 

Les effets de la crise climatique et leurs conséquences désastreuses sont une réalité humanitaire à laquelle les équipes d’Action contre la Faim font face tous les jours. En notre qualité d’acteur de l’humanitaire et du développement œuvrant à éradiquer la faim et la sous-nutrition, nous nous engageons à sensibiliser sur le lien entre la crise climatique et la faim ; à promouvoir des changements politiques ; et à agir sur le terrain face à la crise climatique. 

Nos actions visent à renforcer la résilience des populations et à promouvoir des pratiques respectueuses de la terre et de l’environnement telles que l’agroécologie, l’agroforesterie ou encore l’hydroponie. Nous mettons en place des formations adaptées aux besoins qui diffèrent d’une population à une autre et d’un endroit à l’autre. 

Utilisez deux doigts pour déplacer la carte

Agir pour le climat, c’est aussi lutter contre la faim

    Votre navigateur ne permet pas d'afficher correctement la carte de nos interventions.

    La France doit se mobiliser ! 

     

    Favoriser (réellement) l’agroécologie 

    L’agroécologie constitue une réponse complète aux défis de la sécurité alimentaire, de la nutrition et de la crise climatique. Elle valorise une production locale, respectueuse de l’environnement avec une transformation des produits minimisée et la prise en compte des savoir-faire paysans.  L’agroécologie contribue également à l’atténuation car elle permet de stocker du carbone dans les sols, tout en maintenant la biodiversité. 

    La France doit soutenir l’agroécologie, notamment via des soutiens financiers .

    Développer les stratégies d’adaptation à la crise climatique 

    Il n’est plus possible de se contenter de mesure d’atténuation : si nous cessions nos émissions de gaz à effet de serre, nous subirions encore les impacts de la crise climatique pendant des siècles. En revanche, des actions d’adaptation bien conçues et apportées en temps voulu peuvent permettre d’éviter ces conséquences dramatiques en atténuant les impacts des changements climatiques.  

    Aujourd’hui, l’adaptation est encore nettement sous-financée. La France doit garantir son financement à destination de celles et ceux qui souffrent le plus des conséquences des changements climatiques. 

     

    Vous aussi, vous pouvez agir ! 

     

    Chacun à notre niveau nous pouvons modifier nos comportements individuels et collectifs à la maison, dans les entreprises, dans les écoles…  

     

    • Réduire sa consommation de viande 
    • Manger bio, local et de saison  
    • Eviter le gaspillage alimentaire  
    • Sensibiliser ses proches  
    • Faire un don pour soutenir Action contre la Faim 

    CONTACT PRESSE

    Lorena Guadalupe Rodriguez Alvarez
    lrodriguezalvarez@actioncontrelafaim.org
    07 55 31 55 03

    Restez informés de nos dernières nouvelles

    Votre adresse de messagerie est utilisée pour vous envoyer les lettres d'information d'Action contre la Faim.
    Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.
    En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits.