Faire un don

Votre navigateur internet n'est pas à jour.

Si vous souhaitez visionnez correctement le site d'Action contre la Faim, mettez à jour votre navigateur.
Trouvez la liste des dernières versions des navigateurs pris en charge ci-dessous.

pak-1.jpg

À la Une

Pakistan

L’avenir du Pakistan passe par la santé de ses enfants

pak-1.jpg

Depuis des années, ACF se tient au côté de la population et l’aide à se remettre des crises qui l’ont frappée, qu’elles soient dues à des catastrophes naturelles comme à des conflits politiques. Le Pakistan doit désormais faire face à une nouvelle crise qui concerne les taux alarmants d’enfants sous-nutris. Ce sont près de la moitié des enfants de moins de cinq qui souffrent de malnutrition chronique et 15% de malnutrition aigüe sévère. En conséquence, près de 35% des décès d’enfants sont liées à la sous-nutrition. Pour assurer le futur des jeunes générations, le Pakistan s’est engagé à faire de la nutrition une priorité nationale et ACF va accroître son soutien afin d’aider le pays dans cette démarche.

 

Augmenter le soutien en matière de nutrition

Des mesures positives ont d’ores et déjà été engagées. En avril, le Pakistan a rejoint le mouvement SUN (Scaling Up Nutrition). SUN permet aux pays de collaborer avec les bailleurs de fonds et les acteurs du développement afin d’augmenter les interventions en matière de nutrition là où elles font le plus défaut. En tant que membre de ce réseau, le Pakistan s’engage à mettre en œuvre des plans nutritionnels locaux et nationaux pour ses citoyens les plus vulnérables. 

Conscient que le combat contre la sous-nutrition est primordial pour le développement global du pays, le gouvernement pakistanais a convenu avec les bailleurs de fonds et les acteurs du développement d’élaborer des actions nutritionnelles provinciales et fédérales. La Banque Mondiale, DFID et la Banque de Développement Asiatique ont accepté de coordonner la réponse à ces stratégies.

  • Extrait du profil pakistanais de SUN

 

Des soins cruciaux pour les femmes et les enfants

Les femmes et les enfants en bas-âge sont les 2 groupes d’individus les plus particulièrement touchés par la sous-nutrition et l’insécurité alimentaire. Une bonne nutrition est particulièrement importante durant la fenêtre des 1.000 jours qui font suite au début de grossesse de la future mère et jusqu’au second anniversaire de l’enfant. Ceux qui bénéficient des soins nutritionnels adéquats dans ce lapse de temps ont plus de chance d’avoir une croissance normale et de devenir des adultes en pleine possession de leurs moyens. Dans le cadre de ces efforts visant à accroître le soutien de la nutrition au Pakistan, l’Union Européenne a lancé un programme sur 4 ans intitulé : « Women and Infant Nutrition in Sindh » (WINS), qui espère toucher plus d’un million de femmes et d’enfants sous-nutris dans la province de Sindh.

ACF est fier d’être un partenaire exécutif du programme WINS. Au cours des 4 prochaines années, ses équipes travailleront conjointement avec d’autres organisations humanitaires afin de répondre aux besoins élémentaires des communautés en souffrance et aideront au renforcement des capacités des agences gouvernementales à répondre efficacement à la crise nutritionnelle. En 2012, ACF a traité 164.000 Pakistanais victimes de sous-nutrition, et l’investissement de l’Union Européenne permettra d’augmenter la portée de ce travail en atteignant près de 230.000 bénéficiaires cette année.

Le Pakistan fait face à une crise, mais aussi à de nouvelles opportunités. En s’attaquant aux taux élevés de sous-nutrition, le gouvernement peut changer le futur de centaines de milliers d’enfants. En s’associant au SUN et en développant des programmes comme WINS, les responsables gouvernementaux font déjà de grands progrès afin de soutenir ceux qui en ont le plus besoin. Nous continuerons à les soutenir alors que le Pakistan engage son combat contre la faim

 

Restez informés de nos dernières nouvelles

Votre adresse de messagerie est utilisée pour vous envoyer les lettres d'information d'Action contre la Faim.
Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.
En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits.