Faire un don

Votre navigateur internet n'est pas à jour.

Si vous souhaitez visionnez correctement le site d'Action contre la Faim, mettez à jour votre navigateur.
Trouvez la liste des dernières versions des navigateurs pris en charge ci-dessous.

Grande Course contre la Faim 2019 © Rémi Portier pour Action contre la Faim

À la Une

événement solidaire

COVID-19 : Les écoles restent mobilisées malgré l’annulation des Courses contre la Faim

Le but de cet événement solidaire est de sensibiliser les élèves de la primaire au lycée aux causes de la faim et les rendre acteurs de la lutte contre la faim à travers leur mobilisation dans un événement de récolte de fonds.

La Course contre la Faim 2019 avait mobilisé plus de 1300 établissements scolaires partout en France et à l’étranger l’an dernier. L’engagement et la mobilisation des élèves avait porté ses fruits, un montant record avait été récolté et représentait 3,6 millions de dons. Ces fonds ont financé la lutte contre la faim au Tchad notamment.

« C’est la première fois depuis 10 ans que nous ne participerons pas à La Course contre la Faim. Cet événement est essentiel dans notre rôle d’éducateur. Il nous permet, non seulement de sensibiliser un grand nombre d’élèves à la faim dans le monde mais aussi de démontrer à chacun que l’on peut agir, lors d’un moment de partage, de dépassement de soi même, à faire de demain un jour meilleur » explique Christelle Richard, Conseillère Principale d’Education au Collège Saint Etienne à Strasbourg

 

Les écoles adaptent la Course contre la Faim face au Covid-19

 

Au vu de la situation actuelle concernant la fermeture et réouverture progressive des établissements scolaires ainsi que l’annulation ou le report des rassemblements massifs de personnes, Action contre la Faim n’échappe pas à la règle et a dû annuler la grande Course de Paris ainsi que de nombreuses courses partout en France et à l’étranger. Nos équipes ont donc repensé les événements solidaires que nous proposons au printemps afin de maintenir les activités de mobilisation citoyenne et de sensibilisation.

Plusieurs changements ont été appliqués pour s’adapter aux conditions actuelles et respecter les mesures de prévention pour lutter contre le virus. Les établissements scolaires qui le souhaitent et le peuvent ont pu reporter les événements. Cependant, beaucoup d’entre eux ne peuvent actuellement pas prévoir comment la fin d’année ni la rentrée va se dérouler. C’est pourquoi Action contre la Faim a imaginé différentes déclinaisons pour maintenir les sensibilisations à distance.

Nous avons créé des outils pédagogiques pour qu’ils puissent être diffusés aux élèves et ce même en confinement. Plusieurs quiz sur le Congo, la place des femmes dans la lutte contre la faim et nos interventions ont été mis à disposition pour continuer les sensibilisations dans les établissements qui n’avaient pas pu les organiser en raison du confinement.

Dans certains collèges et lycées, les enseignants vont utiliser ces quiz comme méthode pour récolter des fonds sur le principe d’origine de la Course contre la Faim.

D’autres établissements ont pu mettre en place des « défis sportifs confinés » à réaliser chez soi pour maintenir l’esprit de la Course. Pour toutes ces initiatives, nous avons mis en place une mécanique de parrainage et de multiplication des dons.

« Cette année, c’est d’abord une grande déception qui nous a animé lorsqu’on a dû annuler la course à cause de la pandémie actuelle. Puis, avec l’aide d’Action contre la Faim, nous avons décidé de maintenir la course, mais sous la forme de défis sportifs à réaliser chacun chez soi avec un parrainage en ligne » explique Loïs Jan, coordinateur Course contre la Faim et professeur d’EPS au Collège Jean Moulin de Saint-Nazaire

"L’idée de contribuer à aider des populations dans le besoin dans le contexte actuel prenait encore plus de sens à nos yeux. "
Loïs Jan
coordinnateur Course contre la Faim et professeur d’EPS , Collège Jean Moulin de Saint-Nazaire

« Chaque élève a eu le choix de composer sa course avec les défis proposés dans un délai d’une heure maximum.  Ce moment sportif et solidaire a eu une résonance toute particulière, avec le sentiment d’avoir fait « quelque chose de bien » durant ce confinement » ajoute Loïs Jan.

Pour les établissements qui ont dû annuler la Course complètement et pour ceux qui le peuvent ou qui le souhaitent, nous avons mis en place une page de collecte de fonds pour nous aider à financer nos programmes de lutte contre la faim en République démocratique du Congo qui aurait dû bénéficier de la collecte de dons de la Course 2020.

C’est le cas d’une de nos lycées partenaires à Reims. « Ne connaissant pas non plus la date de retour des lycéens, il est toutefois essentiel pour nos élèves et pour l’association que ce projet aboutisse, quelle que soit la forme choisie.

Au regard de la motivation et l’investissement de nos élèves dans la préparation de la course et l’importance que revête cette collecte de fonds pour l’association, un appel aux dons sera fait auprès de tous les élèves. Il est important à mon sens que l’engagement de nos élèves se concrétise par une action concrète. Il n’y a pas de petit don, c’est pourquoi chacun pourra en ligne donner ce qu’il pensait récolter » explique Jacky Ferry, conseiller principal du lycée Marc Chagall.

 

La Course contre la Faim finance la lutte contre la faim au Congo

 

Cette année, les fonds récoltés pourront financer nos programmes en République démocratique du Congo.

"Au Congo plus de 4 millions d’enfants souffrent de sous-nutrition. "
Action contre la Faim

Ce pays d’Afrique centrale détient de nombreuses richesses naturelles mais leur mauvaise répartition, les tensions politiques et intercommunautaires provoquent des déplacements forcés et affaiblissent la situation nutritionnelle de la population congolaise. Ces dernières années, la République démocratique du Congo a été frappée par de redoutables épidémies comme Ébola ou le choléra. Le pays se prépare maintenant à affronter la pandémie mondiale de Covid-19 mais pour cela il faut que les besoins importants en matériel de protection soient fournis.

Les défis en République démocratique du Congo sont nombreux, c’est pourquoi nous menons différentes actions pour faire reculer la faim. Nos programmes en santé et nutrition nous permettent de dépister, traiter et prévenir la sous-nutrition. Nos activités en eau assainissement et hygiène favorisent l’accès à l’eau en la rendant potable grâce à des tablettes qui purifient l’eau ou avec la construction de points d’eau à travers le pays.

Grâce à mobilisation du corps enseignant, des élèves et de leurs proches, nous pourrons financer une aide humanitaire en République démocratique du Congo et ainsi pouvoir mettre en place des mesures de lutte efficace contre le Covid-19.

Restez informés de nos dernières nouvelles

Votre adresse de messagerie est utilisée pour vous envoyer les lettres d'information d'Action contre la Faim.
Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.
En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits.