Faire un don

Votre navigateur internet n'est pas à jour.

Si vous souhaitez visionnez correctement le site d'Action contre la Faim, mettez à jour votre navigateur.
Trouvez la liste des dernières versions des navigateurs pris en charge ci-dessous.

oscar_092__medium-1.jpg

Témoignages

Offrir un espace de soutien aux nourrissons et à leur mères

oscar_092__medium-1.jpg

Dimanche 24 janvier, camps de déplacés de Canapé Vert, Port au Prince Hélène entre avec son tout jeune nouveau-né. Né juste après le séisme, il a 13 jours, sa mère n’a même pas eu le temps de lui donner un prénom. Elle « habite » dans la rue depuis la catastrophe, sur le rond point de la place du Canapé Vert en plein centre ville de Port au Prince. Julie et pierre l’accueille dans la tente que les équipes d’ACF viennent de terminer de monter.

Des nattes ont été disposées par terre, de l’eau propre pour se laver les mains et boire est disposée à l’entrée. Le calme de la tente et les chuchotements que s’échangent les personnes contrastent avec l’agitation du dehors. Ce n’est pas le 1ère enfant d’Hélène, mais sans aucun doute celui qu’elle a eu dans les conditions les plus précaires : elle a accouché dans la rue, sans assistance médicale. A cause de la poussière, son enfant a une conjonctivite. Julie inspecte le cordon ombilical pour s’assurer qu’il a été coupé correctement. Après s’être installé confortablement. Hélène a commencé à allaiter son enfant : elle a quelques difficultés, on comprend qu’elle soit un peu perdu entre ce tout jeune nourrisson et les situations tragiques qu’elle a du affronter depuis 15 jours. Calmement, Julie, membre de l’équipe d’ACF, lui prodigue quelques conseils : ne pas pincer le sein pour allaiter, relever un peu le bébé pour qu’il ne s’étouffe pas. En parallèle, Julie, psychologue met également en place un soutien psychologique pour ces mères et leurs enfants.

De l’autre côté, Pierre s’occupe d’une seconde femme, Chantal, qui elle est venue avec une petite fille de 3 mois. Elle est très jeune et elle aussi semble un peu perdue. Pierre essaie de la rassurer, la fait rire. Pendant ce temps, Cassandra, sa petite fille se met à téter tranquillement. Chantal a pris la mauvaise habitude de donner autre chose que du lait maternelle à sa fille. Pierre, lui explique que le lait maternel est le meilleur aliment pour les nourrissons : plein d’énergie et d’anticorps, il protège les enfants. De plus, vu les risques liés à l’eau en ce moment dans la ville, il vaut mieux essayer de limiter au maximum l’absorption d’eau pour les tout-petits. Même après un arrêt de l’allaitement, il est possible de le reprendre.

Oscar, le nutritionniste circule entre les équipes et lui aussi leur apporte des conseils : c’est le premier jour de fonctionnement de cette tente : les choses doivent se mettre en place. Mais son message principal reste : « soyez relax ! ne harcelez pas les mamans de conseils et de questions tout le temps : nous sommes là pour longtemps, elles reviendront chaque jour quand elles voudront : nous aurons tout le temps d’expliquer petit à petit les choses. » Ces tentes sont en effet prévues pour au moins 3 mois.

Restez informés de nos dernières nouvelles

Votre adresse de messagerie est utilisée pour vous envoyer les lettres d'information d'Action contre la Faim.
Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.
En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits.