Faire un don

Votre navigateur internet n'est pas à jour.

Si vous souhaitez visionnez correctement le site d'Action contre la Faim, mettez à jour votre navigateur.
Trouvez la liste des dernières versions des navigateurs pris en charge ci-dessous.

equ-1.png Joseph Vecino / Anadolu Agency

Communiqués de presse

Séisme en Equateur

Déploiement des équipes d’Action contre la Faim sur le terrain

equ-1.png Joseph Vecino / Anadolu Agency

Les équipes d’Action contre la Faim n’ont pas encore pu accéder aux zones les plus touchées par le séisme, et situées près de l’épicentre. Tout porte à croire que la population des villes comme Muisme, dans la province d’Esmeraldas, ou encore Pedernales et Portoviejo, dans celle de Manabi, a été sévèrement affectée.

« La route que nous avons prise pour rejoindre Esmeraldas depuis la Colombie était complètement déserte. Les gens restent chez eux, ils sont sous le choc » explique Juliana Ruiz, coordinatrice pour Action contre la Faim basée initialement à Pasto, en Colombie. « Les informations que nous avons à l’heure actuelle sont encore partielles mais nous craignons que le bilan continue à s’alourdir dans les prochaines heures ». L’évaluation des besoins est en cours, afin de mettre en place la réponse humanitaire la plus adaptée.

Action contre la Faim a mobilisé trois équipes d’experts dans les dernières 24 heures: logisticiens, spécialistes de l’eau, l’assainissement, l’hygiène et la sécurité alimentaire. Leur mission est d’évaluer rapidement les besoins humanitaires pour mettre en œuvre les programmes d’urgence. L’approvisionnement en eau des populations affectées par le séisme, l’accès à des soins de santé de base, la sécurité alimentaire et un soutien psychosocial sont au cœur de la réponse humanitaire d’urgence d’Action contre la Faim.

L’organisation a envoyé du matériel depuis la Colombie et l’Amérique centrale. Il s’agit majoritairement de kits d’hygiène, et de systèmes de traitement et de distribution d’eau (réservoirs, chlore, pompes à eau, etc). Par ailleurs, l’ONG a prévu l’équipement nécessaire à l’installation de « baby-tentes » : des espaces sûrs pour les enfants et leurs mères, où ils peuvent recevoir un soutien psychosocial afin de réduire le stress post-traumatique. Des séances de sensibilisation à l’hygiène y sont organisées afin de réduire le risque de maladies chez les enfants.


Contacts Presse

Julia Belusa & Karima Zanifi
01 70 84 72 22 / 01 70 84 72 37
06 70 01 58 43 / 07 77 98 72 06
jbelusa@actioncontrelafaim.org
kzanifi@actioncontrelafaim.org

Restez informés de nos dernières nouvelles

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour nous permettre de réaliser des statistiques de visites. Politique de confidentialité

J'accepte