Faire un don

Votre navigateur internet n'est pas à jour.

Si vous souhaitez visionnez correctement le site d'Action contre la Faim, mettez à jour votre navigateur.
Trouvez la liste des dernières versions des navigateurs pris en charge ci-dessous.

Madagascar-CASAN-Henriette-8

Communiqués de presse

Madagascar

Augmentation inquiétante du nombre de personnes souffrant de la faim dans le grand sud

Paris, le 28 octobre 2020 – Sécheresse et insécurité alimentaire sont récurrentes dans la partie sud du pays. Cette année la période de soudure s’annonce une nouvelle fois critique. D’après les dernières études sur l’insécurité alimentaire, déjà 1,6 millions de personnes dans le Grand Sud ont des difficultés d’accès à la nourriture dont plus de 500 000 sont confrontées à une insécurité alimentaire sévère nécessitant une assistance humanitaire urgente. D’ici décembre, près de 20 000 enfants de moins de 5 ans risquent de souffrir de malnutrition aigüe sévère nécessitant une prise en charge médicale. 

« Avec le faible accès structurel aux services de prise en charge et la dégradation de la situation nutritionnelle dans le Grand Sud, Action contre la Faim va doubler le nombre de ses cliniques mobiles dans les prochaines semaines » explique Olivier Le Guillou, Directeur de l’ONG à Madagascar. « Leur nombre va passer de 6 à 11 dès ce mois d’octobre pour améliorer la couverture de l’accès aux services de prise en charge de la malnutrition aiguë pendant la période de soudure qui s’étale jusqu’au mois d’avril ».

Cette année, la période de soudure a commencé particulièrement tôt. Les stocks de denrées alimentaires de base des ménages ont commencé à s’épuiser dès septembre 2020 et les volumes stockés par les grossistes sont actuellement très faibles. Ceci est dû au manque de pluie qui a affecté les récoltes.

La pluviométrie cumulée entre octobre 2019 et juin 2020 se situait en moyenne 19% en dessous de la normale, ce déficit a même atteint jusqu’à 34% dans plusieurs endroits. Les districts les plus sévèrement touchés sont ceux d’Ampanihy, Bekily et Amboasary. Les équipes mobiles d’Action contre la Faim constatent une hausse du nombre d’enfants atteint de malnutrition aigüe sévère au fur et à mesure que la période de soudure progresse.

« Au mois d’aout, les équipes d’Action contre la Faim ont pris en charge 992 enfants de moins de 5 ans sévèrement malnutris. Aujourd’hui c’est environ 1 200 enfants par mois que nos équipes prennent en charge et ce chiffre devrait empirer avec la période de soudure. Cette augmentation doit nous amener à être vigilant et adapter notre réponse en conséquence dans les mois qui viennent » commente Olivier Le Guillou. 

Action contre la faim organise depuis 2017 des cliniques mobiles dans le Grand Sud afin de dépister et prendre en charge les formes les plus graves de malnutrition aigüe. Ces équipes mobiles assurent la prise en charge des communautés les plus éloignées des centres de santé. Elles dépistent ainsi tous les enfants de 6 à 59 mois dans les zones vulnérables identifiées et fournissent des consultations médicales, et assurent la prise en charge des cas de malnutrition aigüe modérés et sévères. Les cas avec complications sont référencés vers les structures hospitaliers également appuyées par Action contre la Faim pour assurer une prise en charge de qualité. Ceci est fait en étroite collaboration avec le Ministère de la Santé et en coordination avec l’ensemble des partenaires présents.

 


Action contre la Faim est présente depuis à Madagascar depuis 2012 suite à une intervention d’envergure relative au cyclone Aruna ayant sévèrement affecté la région Atsimo Andrefana. Aujourd’hui, Action contre la Faim met en oeuvre des programmes dans les domaines de la Nutrition & Santé, Sécurité Alimentaire et Moyens d’existence, Santé Mentale et Pratique des Soins, Eau Assainissement et Hygiène. Action contre la Faim est ainsi présente dans la capitale Antananarivo ainsi que dans les régions du Grand Sud. Les interventions d’Action contre la Faim dans le pays s’inscrivent tant dans une perspective humanitaire d’urgence que de développement.

 

Restez informés de nos dernières nouvelles

Votre adresse de messagerie est utilisée pour vous envoyer les lettres d'information d'Action contre la Faim.
Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.
En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits.