Faire un don

Votre navigateur internet n'est pas à jour.

Si vous souhaitez visionnez correctement le site d'Action contre la Faim, mettez à jour votre navigateur.
Trouvez la liste des dernières versions des navigateurs pris en charge ci-dessous.

Nigeria distributions alimentaires Covid-19 © Action contre la Faim Nigeria

À la Une

Coronavirus

Nigeria : COVID-19, crise humanitaire et distributions alimentaires

 

Forcées de fuir leurs foyers, les personnes ont trouvé refuge dans les communautés locales ou des camps de fortune. L’impact sur leurs conditions de vie, leur santé et leur dignité est énorme.

 

 

 

Nous mettons en place des mesures de gestion des risques pour prévenir le COVID-19 sur les sites de distribution de nourriture et de support monétaire, en veillant à la mise en œuvre des directives du Conseil national de contrôle des maladies (NCDC) concernant la distanciation sociale, le lavage régulier des mains avec du savon et de l’eau ainsi que l’utilisation de désinfectants pour les mains.

 

Maintenir l’aide alimentaire et la réponse humanitaire 

 

Pour soutenir ces populations vulnérables, nous mettons en œuvre des programmes de santé et de nutrition, de l’eau potable et des installations sanitaires pour réduire la malnutrition et les maladies. Nous faisons également des transferts d’argent liquide ou des distributions de nourriture pour aider les personnes déplacées à acheter de la nourriture ou à répondre à d’autres besoins urgents, ainsi que des initiatives de sécurité alimentaire à plus long terme.

Avec la recrudescence de cas actifs de COVID-19 au Nigeria, nous avons activé un plan de préparation et de réponse d’urgence pour restructurer la distribution de nourriture.  Nous nous adaptons aux directives du NCDC pour protéger ses collaborateurs, les vendeurs partenaires et les personnes des communautés soutenues. « La distribution de nourriture se poursuit, avec des directives strictes. »affirme Kingsley Udealor, un responsable du secteur « Food For Peace » d’Action contre la Faim. 

"Les efforts visant à protéger et à promouvoir une bonne nutrition doivent faire partie des stratégies de prévention COVID-19 pour renforcer la résilience des individus et des communautés."
Kingsley Udealor
Nigeria, responsable du secteur "Food For Peace"

« Des régimes alimentaires sains et nutritifs sont essentiels pour renforcer l’immunité et prévenir les maladies non transmissibles qui sont des facteurs de risque d’une morbidité et d’une mortalité plus élevées liées à COVID-19.  » insiste Kingsley Udealor.

 

Alors que les vendeurs préparent les sites de distribution du Maiduguri Metropolitan Council (MMC) et des gouvernements locaux de Jere, les bénéficiaires se rendent aux points de distribution de nourriture. Afin de garantir la distanciation sociale, les bénéficiaires ont été divisés en groupes de dix, placés à deux mètres les uns des autres sous une tente pour les protéger du soleil brûlant de la région. Des stations de lavage des mains ont été installées sur tous les sites de distribution, avec des désinfectants pour les mains et des lingettes fournies au personnel pour désinfecter les appareils après l’empreinte du pouce de chaque personne. Nos équipes et les personnes soutenues sont invitées à garder une distance de sécurité lors des interactions. Ces mesures ont permis de réduire les risques liés aux files d’attente et aux regroupements.

 

Comment se déroulent les distributions alimentaires dans un contexte de pandémie ?

 

Dans le cadre des mesures visant à améliorer les connaissances des communautés sur le Covid 19, nos équipes ont fourni aux personnes des informations sur la pandémie et les mesures préventives. « Nous avons commencé par informer les dirigeants des communautés sur la nécessité de mettre en place de nouvelles modalités de distribution, en les sensibilisant aux raisons pour lesquelles ces nouvelles mesures sont nécessaires« , explique Shuaibu Ali, chargé de mobilisation pour d’Action contre la Faim.

Malgré une sensibilisation et une communication préalables sur les mesures préventives contre le Covid-19, les personnes ont été visiblement surprises dans un premier temps par l’atmosphère et la disposition inhabituelles du site de distribution de nourriture.

Nigeria distributions alimentaires Covid-19 © Action contre la Faim Nigeria

Contrairement aux précédentes tournées de distribution, le lavage de main est obligatoire avant d’être autorisé à entrer dans la zone d’attente où les volontaires et nos équipes ont veillé à ce que la disposition des sièges respecte la distance recommandée de six mètres. « Je suis venue pour échanger mon coupon comme d’habitude, mais j’ai rencontré un cadre inhabituel. Cela allonge l’attente mais j’apprécie les préoccupations d’Action contre la Faim, à savoir prendre toutes les mesures nécessaires pour notre santé et nous protéger contre le coronavirus mortel« , déclare Ummi Goni, bénéficiaire de Food For Peace à Mallumeri, Jere LGA

Hannatu Yusuf, est déplacé et vit dans le camp de St. Hilary. « J’étais curieux de voir à quoi ressemblait le nouveau mode de distribution. Contrairement aux distributions précédentes, on m’a fait me laver les mains et j’ai remarqué que les gens s’asseyaient à distance les uns des autres. Le vendeur a également désinfecté l’appareil avant de vérifier mon empreinte de pouce. Je ne suis pas habitué à me laver les mains, mais je sais maintenant qu’il est important pour tout le monde dans mon camp de se laver les mains avec de l’eau et du savon pour se protéger de la maladie. »

"Je vais promouvoir le lavage des mains dans mon camp de personnes déplacées et limiter les grands rassemblements à l'intérieur du camp."
Hannatu Yusuf
Nigeria, Déplacé il vit dans le camp de St. Hilary

Les mesures mises en place ont eu une incidence sur le nombre de jours prévus pour la distribution, qui est passé de 5 à 10 jours. « Avant la pandémie COVID 19, 25 vendeurs desservaient quotidiennement 1 500 à 2 000 ménages, mais avec les événements actuels, nous desservons environ la moitié de ce nombre ». déclare Jabila Mamza, responsable du support monétaire dans le programme FFP.

 

La distanciation sociale est désormais la norme dans tous les sites de distribution de nourriture. Dauda Ayuba, père de sept enfants, a déclaré avec joie qu’Action contre la Faim a poursuivi la distribution de nourriture malgré les inquiétudes concernant le Covid 19. « Sans cette nourriture, nos familles auront faim. Nous sommes reconnaissants que les activités continuent. »

Nous continuerons à mobiliser les communautés et à nous engager avec elles, en maintenant les programmes existants, tout en mettant en œuvre des mesures pour adapter notre réponse aux circonstances au fur et à mesure de son évolution. Depuis 2016, par le biais du programme « Food For Peace », financé par USAID, nous soutenons les populations vulnérables en leur fournissant des denrées alimentaires. Nous soutenons environ 37 000 ménages, soit 200 000 personnes environ par mois, dans les États de Borno et de Yobe.

Restez informés de nos dernières nouvelles

Votre adresse de messagerie est utilisée pour vous envoyer les lettres d'information d'Action contre la Faim.
Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.
En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits.