Faire un don

Votre navigateur internet n'est pas à jour.

Si vous souhaitez visionnez correctement le site d'Action contre la Faim, mettez à jour votre navigateur.
Trouvez la liste des dernières versions des navigateurs pris en charge ci-dessous.

Bangladesh © Sébastien Duijndam pour Action contre la Faim

À la Une

JOURNÉE MONDIALE DES TOILETTES

LEVONS LE TABOU

En l’absence de toilettes et de systèmes d’assainissement appropriés, les populations et plus particulièrement les enfants sont menacés par des maladies diarrhéiques qui mènent à la malnutrition et peuvent être mortelles. Pourtant, ce problème de santé publique reste tabou.

Chaque année le 19 novembre, la Journée mondiale des toilettes est l’occasion de sensibiliser les populations et la communauté internationale à cet enjeu crucial, et pourtant encore tabou.

L’ASSAINISSEMENT, UNE QUESTION DE SANTÉ PUBLIQUE

Sans toilettes et systèmes d’assainissement appropriés, les matières fécales humaines ne sont pas traitées et peuvent contaminer les sols et les sources d’eau. Les populations sont alors en contact avec des agents pathogènes, qui peuvent causer des maladies diarrhéiques, parfois mortelles. Plus de 840 000 personnes, dont 340 000 enfants de moins de 5 ans, meurent chaque année faute d’installation sanitaires adaptées et d’eau potable. De plus, 50% de la malnutrition infantile est due à une eau insalubre, un assainissement inadéquat et une mauvaise hygiène.

SO-WASH-2007-DamienGuerchois-4-1024x685 © Damien Guerchois pour Action contre la Faim

POURTANT, DES SOLUTIONS EXISTENT

Aujourd’hui, l’accès à l’eau et à l’assainissement est reconnu comme un droit fondamental par les Nations Unies et constitue l’Objectif de Développement Durable numéro 6.

Parce que les toilettes sont un prérequis à l’hygiène, la santé, la dignité, la sécurité, voire même le développement économique, Action contre la Faim mène des activités en Eau, Assainissement et Hygiène dans nombre de ses missions. Ces activités touchent près de 6,2 millions de personnes dans le monde, à travers par exemple l’accès à une eau potable, la construction de latrines, de puits et de réseaux, ou encore la gestion des excréments.

UNE ATTENTION PARTICULIÈRE PORTÉE AUX BÉBÉS

Dans certains pays comme au Népal ou en Birmanie, Action contre la Faim a commencé à travers ses programmes à prêter une attention particulière aux 1000 premiers jours de vie de l’enfant, avec par exemple la distribution de kits d’hygiène parents/enfants, de pots pour bébés, ou encore un travail de sensibilisation des parents sur la dangerosité potentielle des matières fécales des moins de deux ans. En effet, contrairement aux idées reçues, les selles des bébés contiennent davantage d’agents pathogènes, et représentent donc une menace plus importante pour la santé des populations.

Afin d’interpeller le public sur les enjeux d’assainissement, Action contre la Faim a décidé de lancer une opération dans les rues de Paris. Ainsi, la semaine du 19 novembre, les passant.es parisien.nes pourront voir des émoticônes « Poo » (ou l’émoticone « caca » bien connue du public) taguées dans plusieurs endroits de Paris, symbolisant la défécation à l’air libre, pratique dangereuse encore malheureusement trop répandue dans le monde.


Pour plus d’informations http://www.parlons-toilettes.org/ et http://www.coalition-eau.org.

Restez informés de nos dernières nouvelles

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour nous permettre de réaliser des statistiques de visites. Politique de confidentialité

J'accepte