Faire un don

Votre navigateur internet n'est pas à jour.

Si vous souhaitez visionnez correctement le site d'Action contre la Faim, mettez à jour votre navigateur.
Trouvez la liste des dernières versions des navigateurs pris en charge ci-dessous.

logo_action_contre_la_faim-209.png

À la Une

Guatemala

La radio, une alliée de taille contre la sous-nutrition

logo_action_contre_la_faim-209.png

A l’époque d’internet, des smartphones et des réseaux sociaux,  la radio reste souvent le seul moyen d’atteindre les communautés isolées, avec des taux d’alphabétisation très faibles, sans accès à internet ou au réseau électrique. Dans de nombreuses situations, la radio est le moyen de communication par excellence, voire le seul moyen disponible.

La radio pour alerter et sauver

« La radio est le principal moyen de communication pour mobiliser la population à la suite d’une catastrophe. Les autorités et organisations y ont recours pour indiquer les zones d’évacuation sécurisées, pour donner des instructions aux populations ou encore leur indiquer où trouver de l’aide. Son faible coût, sa facilité de transport, mais aussi la diffusion extrêmement large de ses ondes facilitent grandement l’utilisation de la radio et en font le premier instrument auquel ont recours les populations pour répondre à ce type de situation », explique Didier Vergès, chef de projet pour Action contre la Faim – Espagne. « C’est également un excellent moyen pour mobiliser et canaliser la solidarité des citoyens du monde entier pour soutenir les victimes d’une catastrophe », ajoute la Directrice Communication et Collecte de l’organisation, Carmen Gayo.

La radio s’est également affirmée comme un outil essentiel dans les systèmes d’alertes précoces. Au Guatemala, les communautés situées sur les rives du fleuve Coyolate sont fréquemment touchées par des ouragans et des tempêtes tropicales qui provoquent de graves inondations. Depuis 2008, Action contre la Faim a mis en place un système de contrôle et de diffusion de l’information par la radio, au travers du  programme de préparation aux catastrophes de la Commission Européenne. « Face à la menace de crue du fleuve, il est possible d’avertir les communautés proches très rapidement afin d’éviter la catastrophe », affirme Miguel Ángel García, Directeur des Opérations pour la région Amérique Centrale chez Action contre la Faim Espagne. « Lors du tsunami en Asie du Sud-Est en 2004, s’il y avait eu un système d’alerte relié à la radio dans des pays comme le Sri Lanka, des milliers de vies auraient pu être sauvées. Les vagues ont en effet mis plus d’une demi-heure à atteindre les côtes du pays », explique-t-il.

La radio pour lutter contre la sous-nutrition

Dans les communautés rurales du Sahel, la radio permet de faire parvenir aux hommes, femmes, enfants et personnes âgées des messages importants sur la nécessité de l’allaitement exclusif jusqu’à l’âge de 6 mois. « Ce sont des messages courts, directs, très simples et pédagogiques, traduits dans les langues locales, qui marquent les esprits à force d’être entendus », explique Pilar Charle Cuellar, qui supervise les programmes de nutrition et de santé d’Action contre la Faim Espagne au Sahel.

Dans le département de Caazapa au Paraguay, la radio a servi à former à distance les producteurs locaux aux techniques agricoles innovantes afin d’augmenter leurs récoltes et leur revenu. Les voisins eux-mêmes ont participé en apportant leurs recettes de préparation et de conservation d’aliments basés sur les ressources locales », souligne Miguel Ángel García.

La radio pour freiner l’épidémie d’Ebola

La dimension sociale de ce moyen de communication encourage les communautés à s’impliquer dans la transmission des messages qui visent à promouvoir les changements de comportements. « Au Mali, dans la région de Kita, nous avons lancé en pleine crise d’Ebola une campagne de sensibilisation pour éviter la transmission de la maladie grâce au lavage des mains », explique Didier Vergès. Des dirigeants locaux, religieux, des femmes et des adolescents ont participé à l’enregistrement de spots radio qui ont ensuite été diffusées par 7 radios locales. « La radio peut être une alliée cruciale pour réduire la vulnérabilité et renforcer la résistance des populations les plus exposées aux menaces », conclut-il.


Contacts presse :

Julia Belusa, + 33 1 43 35 82 22 / jbelusa@actioncontrelafaim.org

Restez informés de nos dernières nouvelles

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour nous permettre de réaliser des statistiques de visites. Politique de confidentialité

J'accepte