Faire un don

Votre navigateur internet n'est pas à jour.

Si vous souhaitez visionnez correctement le site d'Action contre la Faim, mettez à jour votre navigateur.
Trouvez la liste des dernières versions des navigateurs pris en charge ci-dessous.

loubnan-1.jpg

À la Une

Liban

ACF vient en aide à 14000 réfugiés syriens dans la vallée de la Bekaa

loubnan-1.jpg

Action contre la Faim vient en aide majoritairement aux femmes et aux enfants, qui vivent dans des conditions précaires, habitant tentes et maisons inachevées.
« Les réfugiés syriens vivent dans des conditions extrêmement difficiles, certains sont accueillis par des familles libanaises, d’autres habitent dans des cabanes à moitié finies et un nombre de plus en plus important d’entre eux vivent dans des tentes à l’extérieur des villages. La population libanaise subit également un stress du fait de l’afflux de réfugiés, et les conditions de sécurité au Liban empirent, notamment à la frontière » explique Paolo Lubrano,  Directeur Pays d’Action contre la Faim au Liban.

Les analyses bactériologiques conduites par Action contre la Faim montrent que dans la majorité des lieux d’accueil, l’eau consommée n’est pas saine. De nombreuses familles ne connaissent pas les pratiques permettant d’assurer une bonne qualité de l’eau ou la possibilité d’utiliser des filtres en céramique. La grande majorité manque également de produits d’hygiène : savon, détergent, désinfectant ou serviettes.

Distribution sanitaire et promotion de l’hygiène

L’équipe d’Action contre la Faim au Liban distribue  des filtres en céramique, des bidons pour stocker l’eau, des kits d’hygiène afin de favoriser l’assainissement de l’eau. La sensibilisation des réfugiés à l’hygiène est primordiale ainsi que la couverture des besoins pour 20.000 personnes. « C’est fondamental pour éviter la propagation de maladies comme la diarrhée, qui pourraient aggraver une situation déjà fragile », explique Paolo Lubrano. Action contre la Faim a aussi construit plus de 300 toilettes d’urgence dans les camps où vivent actuellement les réfugiés syriens les plus pauvres.

Cette opération est menée grâce au financement de l’Agence Espagnole de Coopération internationale pour le Développement (AECID), l’Agence des Nations Unies pour les Réfugiés (UNHCR), l’UNICEF, le gouvernement de Navarre et l’Office d’aide humanitaire de la Commission européenne  ECHO)

Les défis pour les mois à venir

Pour Paolo Lubrano, « il est désormais crucial de se concentrer sur la réponse dans les camps de réfugiés, d’augmenter l’accès à l’eau potable et les installations sanitaires nécessaires pour prévenir la propagation de maladies et de se préparer pour de nouvelles arrivées de réfugiés. La crise en Syrie est loin d’être terminée, et notre organisation se prépare à faire face de la meilleure manière possible aux besoins des réfugiés syriens au Liban ».

Restez informés de nos dernières nouvelles

Votre adresse de messagerie est utilisée pour vous envoyer les lettres d'information d'Action contre la Faim.
Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.
En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits.