Faire un don

Votre navigateur internet n'est pas à jour.

Si vous souhaitez visionnez correctement le site d'Action contre la Faim, mettez à jour votre navigateur.
Trouvez la liste des dernières versions des navigateurs pris en charge ci-dessous.

accionhambre_er_libia_2011_carlos_riaza__44-1.jpg

À la Une

ACF renforce son dispositif pour faire face à un nouvel afflux de réfugiés à la frontière

accionhambre_er_libia_2011_carlos_riaza__44-1.jpg

Action contre la Faim* y mène un programme de distribution alimentaire et d’assainissement, tout en préparant le renforcement de ses activités, alors que les combats font craindre un nouvel afflux de réfugiés.

 

« La semaine dernière, il y avait 3000 réfugiés dans le camp de Choucha. Aujourd’hui, ils sont près de 9000, qui attendent dans le camp de pouvoir regagner leur pays.» Joaquín Cadario, coordinateur de la sécurité alimentaire, ne cesse de voir de nouveaux réfugiés arriver de Libye pour fuir les combats. Il fait partie de l’équipe d’urgence d’Action contre la Faim-Espagne mobilisée depuis le 2 mars dernier à la zone frontalière entre la Tunisie et la Libye, à 8 km de Ras Jedir. « Notre équipe continue de travailler pour que les besoins élémentaires en alimentation, accès à l’eau, à l’assainissement et à l’hygiène soient couverts ».

 

 

Nourrir une population fragilisée

 

 

 

Action contre la Faim organise la distribution de 5.000 repas chauds chaque jour, composés d’une portion de pâtes ou de riz, d’une pièce de viande ou de poisson et d’un fruit. « Ces personnes ont besoin d’au moins un repas quotidien, leur apportant les nutriments nécessaires pour ne pas s’affaiblir en attendant de pouvoir repartir dans leur pays d’origine », explique Joaquín Cadario. L’objectif est de pouvoir à terme, servir jusqu’à 10.000 repas chauds par jour. « Il est fondamental de renforcer notre capacité d’approvisionnement, compte tenu du fait que le nombre de réfugiés augmente », insiste-t-il.

 

 

Prévenir l’apparition de maladies

 

Afin de prévenir l’apparition de maladies dans des conditions d’hygiène dégradées, ACF intervient également en assainissement et hygiène. 240 latrines et 30 douches ont donc été construites pour répondre à l’urgence. Ces activités s’accompagnent également de campagnes de sensibilisation à l’hygiène.

Parallèlement, 60 réfugiés ont été recrutés pour assurer la propreté dans le camp de Choucha. ACF leur fournit du matériel et des outils pour ramasser et enterrer les excréments ainsi que les déchets de ce camp de fortune. ACF assure également un approvisionnement en eau potable dans le camp, grâce à trois camions-citernes qui remplissent chaque jour d’eau potable les réservoirs présents dans le camp.

 

* Action contre la faim Espagne est soutenue dans le cadre de ces programmes par l’Agence Espagnole de Coopération Internationale pour le Développement (AECID), le Fonds d’Urgence des oeuvres Sociales de Madrid, l’Agence Catalane de Coopération et de Développement (ACCD) et le Conseil municipal de Barcelone. De plus, le Département d’Aide humanitaire et de Protection Civile de la Commission Européenne est prêt à financer une augmentation des activités pour parer à l’éventualité d’un nouvel afflux de réfugiés, ou une entrée en Libye d’ACF, qui pour le moment n’a pu passer la frontière pour des raisons de sécurité.

Restez informés de nos dernières nouvelles

Votre adresse de messagerie est utilisée pour vous envoyer les lettres d'information d'Action contre la Faim.
Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.
En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits.