Faire un don

Votre navigateur internet n'est pas à jour.

Si vous souhaitez visionnez correctement le site d'Action contre la Faim, mettez à jour votre navigateur.
Trouvez la liste des dernières versions des navigateurs pris en charge ci-dessous.

acf_-_espagne_img_2551-2-1.jpg

À la Une

Mali

ACF lance un programme pour sauver 1600 enfants menacés par la faim au Mali

acf_-_espagne_img_2551-2-1.jpg

Action contre la Faim a mobilisé des fonds d’urgence pour traiter immédiatement les enfants en état grave et prévenir la détérioration nutritionnelle des moins de 36 mois.

Un traitement nutritionnel pour sauver un enfant de la malnutrition sévère revient à seulement 40€.

Paris, le 28 août 2009

A cinq heures de vol de Paris, plus de 1 600 enfants de moins de cinq ans risquent de mourir dans les prochains jours pour cause de malnutrition. C’est, cette fois-ci, le manque de pluie qui a provoqué, entre autres :

  • la mort du bétail (les vaches, principale source de revenus dans cette région) et sa dépréciation monétaire
  • l’augmentation fulgurante des prix du fourrage
  • l’accroissement des prix des aliments pour les familles
  • le risque de faible récolte (seulement 25% des rizières ont été semées)

Cette situation provoque une détérioration rapide de l’état nutritionnel de la population la plus vulnérable : les enfants de moins de 5 ans. La malnutrition aiguë globale touche, ce moment, 16% des enfants et la malnutrition sévère, la plus grave, près de 1%.

Il faut aussi distinguer les conséquences à moyen et long terme : si le riz ne germe pas avec la crue du fleuve, en septembre, la récolte de 2009 sera très faible, compromettant les réserves alimentaires de toute l’année 2010.

Comment éviter le pire ?

L’équipe d’Action contre la Faim, présente dans cette zone depuis 1996, assurant des programmes nutritionnels, de sécurité alimentaire, d’eau et assainissement, a lancé un appel afin de rassembler des fonds pour :

  • Sauver la vie des 1637 enfants les plus touchés par la malnutrition aiguë et sévère grâce à un traitement thérapeutique qui coûte seulement 40€.
  • Distribuer des bouillies thérapeutiques pour les enfants de 6 à 36 mois dans toute la zone.
  • Distribuer de rations alimentaires familiales, à base de mil, à toutes les familles dont un membre souffre de malnutrition.

« La distribution alimentaire est une mesure que nous utilisons seulement en cas d’urgence, Le but des rations alimentaires familiales est de garantir que les familles couvrent leurs besoins alimentaires de base, et que les produits du traitement nutritionnel soient administrés aux enfants malnutris et non partagés avec les autres membres de la famille » explique Marisa Sanchez Peinado, responsable du programme nutritionnel d’Action contre la Faim.

Restez informés de nos dernières nouvelles

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour nous permettre de réaliser des statistiques de visites. Politique de confidentialité

J'accepte