Faire un don

Votre navigateur internet n'est pas à jour.

Si vous souhaitez visionnez correctement le site d'Action contre la Faim, mettez à jour votre navigateur.
Trouvez la liste des dernières versions des navigateurs pris en charge ci-dessous.

dscn0625-1.jpg

À la Une

ABIDJAN

ACF envoie 35 tonnes de nourriture pour répondre à l'urgence humanitaire

dscn0625-1.jpg

A Abidjan, la crise humanitaire perdure. Malgré quelques signes d’un retour à la normale (un peu de circulation dans certains quartiers, quelques échoppes qui ouvrent leur portes), la ville ne s’est pas remise de plusieurs semaines de paralysie et de près de 10 jours d’isolement total. Les conditions alimentaires et sanitaires restent dramatiques en raison de la pénurie et du prix prohibitif des quelques denrées disponibles. Aujourd’hui, selon le PAM (programme alimentaire mondial des Nations Unies), quelque 70 000 personnes sont en situation d’extrême vulnérabilité et ont besoin d’une assistance alimentaire d’urgence. Ce soutien est d’autant plus urgent que l’insécurité entrave la reprise des activités économiques et approvisionnements qui permettront de répondre aux besoins de la population. « Il y a eu une dégradation économique telle dans cette ville de cinq à six millions d’habitants, qu’il faudra des semaines pour revenir à une situation normale. Aujourd’hui, les denrées sont insuffisantes, les prix exorbitants. Les besoins sont immenses, notamment pour les populations déplacées,» témoigne François Danel, Directeur général d’Action contre la Faim. Pour répondre à l’urgence, Action contre la Faim affrètera de Lyon ce samedi un avion transportant 35 tonnes de nourriture, essentiellement des biscuits énergétiques permettant de prévenir la malnutrition dans les cas de pénurie alimentaire. Les distributions auront lieu notamment sur des sites de déplacés identifiés dans la ville. Ils regroupent une population particulièrement éprouvée par des semaines de fuite, d’angoisse et de dénuement. Les situations sanitaires y sont également très précaires. Parallèlement à ces distributions alimentaires, Action contre la Faim relance ses activités de prévention du choléra. La progression de cette maladie apparue il y a quelques semaines à Bromakoté, quartier défavorisé d’Abidjan est d’autant plus inquiétante que la ville a vécu pendant plusieurs jours dans des conditions d’hygiène effroyables, privée d’eau et d’électricité.

Contacts presse:

Christina Lionnet 01.43.35.82.37 clionnet@actioncontrelafaim.org

Julia Belusa 01.43.35.82.22 jbelusa@actioncontrelafaim.org

Urgences et jours fériés : 06.70.01.58.43

Restez informés de nos dernières nouvelles

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour nous permettre de réaliser des statistiques de visites. Politique de confidentialité

J'accepte