Faire un don

Votre navigateur internet n'est pas à jour.

Si vous souhaitez visionnez correctement le site d'Action contre la Faim, mettez à jour votre navigateur.
Trouvez la liste des dernières versions des navigateurs pris en charge ci-dessous.

couv_nutinvestissement

Publication

POURQUOI LA FRANCE DOIT-ELLE INVESTIR DANS LA LUTTE CONTRE LA SOUS-NUTRITION ?

couv_nutinvestissement

De nombreuses preuves produites par des économistes et des scientifiques montrent les bénéfices de l’éradication de la sous-nutrition infantile. La nutrition est l’un des investissements au rapport coûts-bénéfices le plus élevé en matière de lutte contre la pauvreté. Les pays les plus touchés l’ont compris et ont pris des engagements dans la lutte contre ce fléau. Il est incompréhensible que la France n’y consacre que 0.47% de son aide bilatérale. Les organisations de Génération Nutrition demandent à la France de se fixer une cible financière de 500 millions d’euros de 2016 à 2020 afin de rattraper son retard dans la lutte contre la sous-nutrition. Un engagement financier ambitieux à la hauteur des besoins et de la priorité fixée dans la LOP DSI doit être pris. POUR CELA, LA FRANCE DOIT :

  • Se doter d’une stratégie d’intégration de la nutrition aux secteurs-clefs : santé, sécurité alimentaire et agriculture, eau-assainissement-hygiène, lutte contre le changement climatique, genre.
  • Faire progresser ses investissements dans chacun de ces secteurs jusqu’à 2020 pour qu’ils contribuent de manière significative à l’atteinte de l’objectif de 500 millions d’euros.
  • Améliorer la redevabilité pour permettre de comptabiliser les interventions menées, y compris la recherche et la formation.
  • Se donner les moyens d’évaluer les impacts de ses interventions afin d’être en mesure de repérer les impacts négatifs et de prioriser les plus efficaces.

Restez informés de nos dernières nouvelles

Votre adresse de messagerie est utilisée pour vous envoyer les lettres d'information d'Action contre la Faim.
Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.
En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits.