Faire un don

Votre navigateur internet n'est pas à jour.

Si vous souhaitez visionnez correctement le site d'Action contre la Faim, mettez à jour votre navigateur.
Trouvez la liste des dernières versions des navigateurs pris en charge ci-dessous.

Tiken Jah Fakoly visite une fabrique de farine infantile, solution de lutte contre la malnutrition - 19 mars 2012 - Diapaga (Burkina Faso)

Communiqués de presse

Tiken Jah Fakoly

"Je suis inquiet après ce que j’ai vu"

Tiken Jah Fakoly visite une fabrique de farine infantile, solution de lutte contre la malnutrition - 19 mars 2012 - Diapaga (Burkina Faso)

« Il est encore temps de sauver ces enfants »

 

Dans l’est du Burkina Faso, Tiken Jah Fakoly lance un « coup de gueule » face à la crise alimentaire qui frappe la région du Sahel, une nouvelle fois touché après de mauvaises récoltes, une réduction des pâturages et un effet d’épuisement dû aux crises alimentaires successives et aux crises libyenne et ivoirienne. Dans un centre de santé de Diapaga, plus de 150 femmes sont venues avec leurs bébés, la plupart sous-nutris.

 

Normalement la Tapoa est le grenier du Burkina Faso mais la dernière saison agricole a été mauvaise. Il y a un déficit céréalier de plus de 30%. Ainsi, 40% de la population n’a pas assez pour tenir jusqu’à la prochaine récolte en septembre/octobre. Les ménages dépendent donc des marchés ; mais les prix des principales céréales commencent à exploser. Les familles ont déjà dû réduire leurs repas. Le risque de sous-nutrition chez les jeunes enfants est inquiétant.

 

« Je vous félicite, je vous remercie d’avoir amené vos enfants dans ce centre de santé pour les faire examiner », dit-il. « C’est un signe d’amour que vous témoignez pour vos enfants et c’est aussi un signe d’amour pour le Burkina Faso et l’Afrique parce que ces enfants, s’ils sont en bonne santé, représentent l’avenir du Burkina Faso et de l’Afrique ».

 

A sa sortie du centre de santé, les jeunes du village attendent Tiken.

« Il faut se mobiliser dès aujourd’hui pour éviter une crise au Sahel. Je lance un appel à l’attention de la communauté internationale »

 

 

Plus de 10 millions de personnes sont de nouveau menacées par la famine au Sahel. Cette crise peut être encore contenue. En visitant nos programmes, Tiken Jah Fakoly souhaite appeler à une mobilisation internationale de grande ampleur pour que tout soit mis en œuvre sans attendre afin de réduire au maximum l’impact de cette crise annoncée.

 

Découvrez les photos de Tiken visitant nos programmes

Restez informés de nos dernières nouvelles

Votre adresse de messagerie est utilisée pour vous envoyer les lettres d'information d'Action contre la Faim.
Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.
En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits.