Faire un don

Votre navigateur internet n'est pas à jour.

Si vous souhaitez visionnez correctement le site d'Action contre la Faim, mettez à jour votre navigateur.
Trouvez la liste des dernières versions des navigateurs pris en charge ci-dessous.

Beyrouth Liban Explosion ACF © REUTERS/Mohamed Azakir

Communiqués de presse

Liban

L’explosion à Beyrouth exacerbe les besoins humanitaires au Liban

Cette dernière a aggravé la pauvreté et fait monter les prix, accroissant les besoins de la population, y compris ceux du grand nombre de réfugiés que le Liban accueille. Les besoins prioritaires immédiats comprennent du personnel médical supplémentaire, des unités médicales mobiles et des médicaments pour les maladies aiguës et chroniques, ainsi que des équipements de protection individuelle pour les travailleurs de la santé. Selon des sources gouvernementales, entre 250 000 et 300 000 personnes se sont retrouvées sans abri.

« L’augmentation des transmissions de la COVID-19 met à rude épreuve le système de santé alors que les tensions sociales continuent de croître dans de nombreuses régions du pays. Le risque de transmission communautaire est actuellement assez élevé : le 5 août, le Liban a enregistré le plus grand nombre de cas en une journée. Les hôpitaux du pays ont averti qu’ils sont débordés par l’épidémie alors qu’en parallèle, ils sont confrontés à des problèmes de financement, des coupures d’électricité et un grave manque d’équipements de protection individuelle », déclare Chiara Saccardi, responsable régionale d’Action contre la Faim pour le Moyen-Orient. La priorité actuelle est la réponse en matière de santé. Trois hôpitaux ont été gravement endommagés et ne peuvent plus fonctionner dans le quartier d’Achrafieh et des dizaines de centres de soins primaires ont été endommagés.

De plus, l’entrepôt national où sont stockés tous les vaccins et les médicaments pour les maladies aiguës et chroniques a été gravement endommagé. Une partie des fournitures a déjà été déplacée vers d’autres endroits, mais suite aux effets de l’explosion, l’entrepôt a besoin d’être rénové.

Les services de santé mentale sont un élément crucial de la réponse actuelle, non seulement parmi la population touchée, mais aussi parmi les professionnels humanitaires qui pourraient souffrir du traumatisme de l’explosion. Cette composante devrait être renforcée dans tous les établissements de soins de santé primaires, en particulier dans les zones touchées ou dans les zones de réinstallation des personnes.

Action contre la Faim au Liban travaille avec le Consortium de protection libanais et d’autres organisations internationales pour identifier les principaux besoins de la population touchée et concevoir son intervention dans les meilleurs délais. Selon des sources officielles, les besoins les plus immédiats comprendront l’accès à la nourriture et à un abri pour les 250 000 à 300 000 personnes qui se retrouvent à la rue. 

Logo_ONGxAU-09

Restez informés de nos dernières nouvelles

Votre adresse de messagerie est utilisée pour vous envoyer les lettres d'information d'Action contre la Faim.
Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.
En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits.