Faire un don

Votre navigateur internet n'est pas à jour.

Si vous souhaitez visionnez correctement le site d'Action contre la Faim, mettez à jour votre navigateur.
Trouvez la liste des dernières versions des navigateurs pris en charge ci-dessous.

haiti2_1-1.jpg

Communiqués de presse

En direct d'Haïti

Samedi 23 janvier 2010

haiti2_1-1.jpg

6h15 Port-au-Prince / 12h15 Paris

Aujourd’hui, c’est samedi : grasse matinée jusqu’à 6H15… 🙁

7h00 Port-au-Prince / 13h00 Paris

Il y aurait un nid de mygales dans le jardin : rumeur ou réalité ?? En même temps, depuis le débarquement de 50 expatriés dans ce même jardin, on espère qu’elles ont préféré fuir la zone.

8h00 Port-au-Prince / 14h00 Paris

Les formations débutent : aide alimentaire dans une tente, nutrition en urgence dans l’autre.

8h30 Port-au-Prince / 14h30 Paris

Shannon, arrivée la veille, part sur les sites. Sa mission : repérer quelles activités ACF pourrait faire faire aux sinistrés dans le cadre des programmes de « Cash for Work ».

9h00 Port-au-Prince / 15h00 Paris

Le déblayage de maisons ? Trop dangereux, il faudrait y aller au bulldozer. En revanche, côté nettoyage des rues, des camps, des latrines, il y a du boulot…

10h00 Port-au-Prince / 16h00 Paris

Maintenant que les distributions d’eau et de nourriture sont bien en place sur plusieurs quartiers, Caroline et William se concentrent sur le repérage de nouveaux sites plus isolées qui n’ont pas encore reçu d’aide : pas besoin d’être 10 ONG par site, il y a du travai à ne plus savoir qu’en faire.

11h00 Port-au-Prince / 17h00 Paris

L’équipe logistique construit les premières tentes/crèches qui vont accueillir dès demain les femmes enceintes et allaitantes et leurs nourrissons.

11h30 Port-au-Prince / 17h30 Paris

Dans le camp de Tapis Rouge, Mme Dessousse nous parle de sa fille de 5 mois qu’elle a arrêté d’allaiter : elle ne sait pas comment la nourrir. On lui donne quelques conseils : la meilleure nourriture pour un nourrisson est le lait maternel. Il est tout à fait possible de reprendre l’allaitement même après une interruption…

Traversée du marché de Tapis Rouge : la vie a bien repris ici. Les petits étals sont achalandés de produits frais qui viennent de province. On en profite pour faire un petit relevé des prix pour contrôler l’augmentation du prix de la nourriture.

12h00 Port-au-Prince / 18h00 Paris

Du côté des coordinateurs, on enchaîne l’écriture de propositions de projets aux bailleurs pour parvenir à faire financer toutes les nouvelles idées de programmes ou les nouveaux sites qui émergent tous les jours…

A Paris, on continue de discuter avec les bailleurs de fonds pour augmenter la couverture des besoins.  Ce serait bien si la Fondation de France décidait d’allouer plus de fonds qu’elle ne l’a déjà fait… Elle nous a accordé le 1/3 de ce que nous demandions alors que les besoins sont importants et que la relance de l’activité économique est essentielle.

On découvre le 2e rapport de Nicolas sur la situation à Gonaïves. C’est éloquent.

« L’augmentation des prix de la nourriture comme des ustensiles de cuisine, est conséquente. Une cuillère en bois qui coûtait 20 Gourdes (0,5 USD) est passée à 50 Gourdes (1 USD) entre mercredi, lorsqu’on sait que la quasi majorité de la population avant le séisme gagnait moins de 2 USD par jour ! La distribution de kits de cuisine adaptés aux coutumes du pays s’avère essentielle.

Après que ACF ait réparé toutes les installations majeures (sauf si les systèmes n’ont pas été complètement apprivoisés) dans les centres de santé et hôpitaux, assuré la chloration (à suivre) et réalisé le montage de douches et d’aires de lessive, les patients et personnels de santé peuvent se laver et boire sans dépenser d’argent. Les premières activités (distribution de jouets et de bonbons) ont été mises en place. On est tous motivés et le staff montre une grande volonté et des initiatives. Ils sont fiers je crois de ce que l’on fait à notre échelle avec nos moyens. »

Quelques photos accompagnent ce rapport. Le sourire des enfants serrant dans leurs mains leurs jouets fait plaisir à voir.

13h00 Port-au-Prince / 19h00 Paris

Dans les stocks, Jonathan et son équipe finissent de conditionner et charger la station de potabilisation qu’ils commencent à installer cet après-midi dans le centre ville : il faudra 24h de montage.

13h30 Port-au-Prince / 19h30 Paris

Martha reçoit un coup de téléphone d’un des chauffeurs de camion-citerne : il est en train de re-remplir son camion d’eau mais a entendu dire que le réservoir de Croix Deprez était déjà rempli. Elle envoie un gars en moto vérifier : il mettra moitié moins de temps que le camion à traverser la ville.

14h00 Port-au-Prince / 20h00 Paris

Le compound des Nations Unies près de l’aéroport est devenu une ville dans la ville : c’est là qu’ont lieu toutes les réunions de coordinations et qu’ont été relocalisés tous les bureaux des différentes agences des Nations Unies.

15h00 Port-au-Prince / 21h00 Paris

Julien cherche une carte de la tectonique des plaques sur Haïti : on nous pose 30 fois par jour la question du pourquoi de ce séisme. Un petit schéma ne sera pas de trop…

15h30 Port-au-Prince / 21h30 Paris

Petit point téléphonique avec Gonaïves : on en est où des déplacements de population vers les villes de province ??

16h Port-au-Prince / 22h Paris

Les nouveaux arrivants de la veille reviennent de leur première journée en ville : tous se sont pris « une claque » devant l’ampleur du désastre et des besoins.

16h30 Port-au-Prince / 22h30 Paris

Fin du test de recrutement des psy. Les candidats retenus commencent à soutenir les sinistrés dans les camps.

17h00 Port-au-Prince / 23h00 Paris

Point sur les organigrammes de chaque secteur d’intervention : on ne va pas tarder à s’y perdre dans tous les recrutements.

Restez informés de nos dernières nouvelles

Votre adresse de messagerie est utilisée pour vous envoyer les lettres d'information d'Action contre la Faim.
Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.
En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits.