Faire un don

Votre navigateur internet n'est pas à jour.

Si vous souhaitez visionnez correctement le site d'Action contre la Faim, mettez à jour votre navigateur.
Trouvez la liste des dernières versions des navigateurs pris en charge ci-dessous.

haiti1_0-1.jpg

Communiqués de presse

En direct d'Haïti

Dimanche 24 janvier 2010

haiti1_0-1.jpg

07h30 Port-au-Prince / 13h30 Paris

Oscar et Uwimana, les nutritionnistes, partent chacun avec leurs équipes finir la mise en place des tentes/crèches nutritionnelles : ils ont quelques heures pour aménager un espace agréable et confortable pour les mères et leurs nourrissons.

08h00 Port-au-Prince / 14h00 Paris

Sur les lieux de la distribution alimentaire que devait organiser ACF ce jour, une organisation accompagnée par de nombreux militaires armés a décidé à l’improviste de faire une distribution de bouteilles d’eau… à 5 mètres des réservoirs d’eau d’ACF qui approvisionne en eau potable le camps depuis une semaine…

08h10 Port-au-Prince / 14h10 Paris

On tente de leur expliquer qu’il n’est pas nécessaire de faire une distribution de bouteilles d’eau ici, sachant qu’il y a déjà tout ce qu’il faut à… 20 mètres. Rien à faire : « c’est dans notre planning » répètent-t-ils. Hum… ça n’empêche pas de regarder autour de soi et de se coordonner.

08h20 Port-au-Prince / 14h20 Paris

Quand ils ouvrent les portes de leur camion, c’est un éclat de rire général dans la population… « C’est de la nourriture qu’on veut, de l’eau on en a déjà » disent les gens. Nous (ACF), on aimerait bien leur donner de la nourriture, mais pas possible de faire quoi que ce soit avec des militaires partout qui bloquent tout.

08h30 Port-au-Prince / 14h30 Paris

Les explications continuent… peine perdue. On se fait virer par les casques bleus. Abel, le logisticien d’urgence s’énerve. Mohamed, dit « le diplomate », prend le relai. Mais ce sera sans succès aussi. On est obligé d’annuler la distribution de nourriture.

10h00 Port-au-Prince / 16h00 Paris

Paul, dans les stocks, continue à charger et décharger des camions « j’aurais bien été au concert au Bataclan, au lieu de porter des caisses sous 40°C ».

10h30 Port-au-Prince / 16h30 Paris

À 50 km de Port-au-Prince, Antoine passe dans les camps, situés sur les hauteurs de la ville de Gressier, de « sous plateau », « morne cimetière » et « basse roche » pour repérer où installer des latrines.

A Paris, le Bataclan se remplit pour le premier concert au profit d’Action contre la Faim pour l’Urgence Haïti à l’initiative des Inrocks en collaboration avec Jamel Debbouze et Groland. IAM, Indochine, Kerry James, Tiken Jah Fakoly, Diam’s, Pascal Obispo, Bumcello… se succèdent sur scène et enflamment la salle !

11h00 Port-au-Prince / 17h00 Paris

Les premières mères rentrent dans les tentes/crèches avec leur nourrisson, on accueille aussi notre premier bébé, né le jour du séisme.

12h00 Port-au-Prince / 18h00 Paris

Les programmes de « Cash for Work » se discutent avec Shannon : il faut penser à tout pour les équipes chargées du nettoyage des rues et prévoir du matériel spécifique pour qu’ils puissent se protéger. Et s’ils trouvent des corps, qu’est-ce qu’on fait ?

A Paris, on parle aussi « Cash for Work ». Un mail de la Fondation de France nous apprend qu’elle a décidé après notre conversation de la veille de finalement nous accorder le budget que nous avions demandé initialement pour mener cette opération. Bon ben… il n’y a plus qu’à rehausser le nombre de familles que nous allons pouvoir aider… C’est mieux. Mais si on parlait assistance nutritionnelle maintenant ?

13h00 Port-au-Prince / 19h00 Paris

Une organisation venue avec plein de journalistes rajoutent ses stickers sur les réservoirs d’eau d’ACF. On va gentiment les voir en leur expliquant qu’au-delà des journalistes, ces stickers servent aussi aux chauffeurs des camions citernes à repérer les réservoirs qu’ils doivent remplir. Décidément, c’est la journée du cirque humanitaire…

14h00 Port-au-Prince / 20h00 Paris

Coup de fil du responsable de l’organisation internationale qui nous a bloqués ce matin : « Je suis vraiment désolé. Je veillerai personnellement à ce que ça ne se reproduise plus ». Bon, passe pour cette fois.

14h30 Port-au-Prince / 20h30 Paris

Entre deux petites ruelles du quartier de Delmas et derrière une porte dérobée, William découvre un camp de 4.000 personnes qui n’a pas reçu d’aide. Heureusement, les gens du camp ont mis en place une organisation millimétrée : toute la population y est déjà référencée. On va pouvoir y intervenir très rapidement.

15h00 Port-au-Prince / 21h00 Paris

Alors que les cadavres avaient quasiment disparu des rues, avec les opérations de déblaiement bâtiment par bâtiment, ils réapparaissent… sans commentaire.

15h30 Port-au-Prince / 21h30 Paris

Dans un autre camp installé sur un terrain vague, une partie de basket commence.

16h00 Port-au-Prince / 22h00 Paris

Dans le camp de Sainte-Marie, Cyril attend en plein soleil la voiture. Une dame du camp vient lui proposer une chaise. Il a beau refusé 15 fois en lui disant qu’il vaut mieux que, elle, s’assoit ; il doit finalement accepter et méditera – assis –  de la gentillesse des gens qui ont tout perdu.

17h00 Port-au-Prince / 23h00 Paris

On apprend que les soldats américains ont décidé de s’installer dans le grand stade de Port-au-Prince pour avoir une base en plein centre-ville. « Mais, il y a plein de personnes déplacées dans ce stade, ils veulent les dégager ?! »

Fin du 2e concert au Bataclan à Paris. Kassav est rejoint par Joey Starr, 113, Khaled, Benjamin Biolay, Jamel Debbouze, Omar & Fred, Jules-Edouard Moustic… pour un final d’enfer !!!

18h00 Port-au-Prince / 00h00 Paris

Message de Gonaïves : ils continuent à amener de l’eau dans les centres de santé et à apporter du soutien dans l’organisation de petites cantines dans ces mêmes centres.

19h00 Port-au-Prince / 01h00 Paris

« A chaque fois que je prends une douche, je me dis qu’il va y avoir une secousse à ce moment-là et que je serai obligée de sortir à poil en courant devant tout le monde. Du coup, je me lave en 30 secondes ». Tout le monde rigole autour de la table : on fait tous la même chose… et pour la même raison.

20h00 Port-au-Prince / 02h00 Paris

À Saint-Domingue, le logisticien commence à péter les plombs sous le nombre de commandes à gérer en même temps que les arrivages de fret.

21h00 Port-au-Prince / 03h00 Paris

Réunion de coordination. Message d’Olivier, le chef de mission « plus de 20 points d’eau réapprovisionnés 3 fois par jour, des distributions alimentaires qui tournent, les programmes nutritionnels qui ont commencé : vous pouvez être fiers les gars. »

22h00 Port-au-Prince / 04h00 Paris

Briefing des nouveaux arrivants du jour par Cyril, le psy, pour les prévenir de ce qu’ils vont voir et vivre : « n’oubliez pas d’essayer de prendre du recul ».

23h00 Port-au-Prince / 05h00 Paris

Constat de fin de journée : on est plus de 50 à dormir dans le jardin et à travailler les uns sur les autres, mais on ne se tape pas encore dessus. Belle prouesse.

23h30 Port-au-Prince / 05h300 Paris

Ouah ! Sur Google Earth on voit nos réservoirs d’eau sur le Champ de mars !

Restez informés de nos dernières nouvelles

Votre adresse de messagerie est utilisée pour vous envoyer les lettres d'information d'Action contre la Faim.
Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.
En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits.