Faire un don

Votre navigateur internet n'est pas à jour.

Si vous souhaitez visionnez correctement le site d'Action contre la Faim, mettez à jour votre navigateur.
Trouvez la liste des dernières versions des navigateurs pris en charge ci-dessous.

madagascar_140214-1.jpg

À la Une

Madagascar

Le CASAN, Quesaco ?

madagascar_140214-1.jpg

Elle accueille quotidiennement des femmes et des enfants souffrant de malnutrition aigüe modérée ainsi que leurs familles : Les malades y sont dépistés, soignés, et suivis sur le plan psychosocial. Les familles sont accompagnées pour renforcer les relations parents-enfants et développer dans la mise en place des d’activités génératrices de revenus.

Un quartier urbain foyer de la sous-nutrition

Tous les maux urbains sont concentrés dans ce quartier: inondations pendant la saison des pluies, surpopulation, conditions sanitaires déplorables, problèmes d’addiction à l’alcool et autres drogues, violence, etc. Le CASAN est situé à quelques dizaines de mètres d’un canal d’eaux usées qui dégage une odeur putride, particulièrement pendant la saison des pluies avec des amoncellements d’excréments sur les berges, sur lesquelles les enfants ont établi leur espace de jeux.

La majorité des familles de ce quartier n’ont pas de revenu fixe et vivent au jour le jour. Les hommes, par exemple, vendent des produits de récupération; se rendent sur les chantiers et attendent d’être embauchés, ; déchargent les camions au marché, ; ou tirent des pousse-pousses. Pour compléter les revenus de la famille, les femmes font des lessives, livrent de l’eau, vendent des aliments qu’elles ont préparés, sont couturières ou employées de maison.

Pour s’adapter aux « chocs » auxquelles elles font régulièrement face tels que l’augmentation des prix, la baisse de revenu, une maladie ou un décès, … les familles réduisent parfois drastiquement la quantité et la qualité de leur repas. Malheureusement cela peut avoir des conséquences dramatiques sur le développement physique, psychomoteur et intellectuel des enfants.

 

Le CASAN : une équipe au centre de la communauté

Après avoir étudié les besoins particuliers de ces familles, l’équipe du CASAN a développé un large panel d’activités complémentaires. Elle peut ainsi proposer aux enfants et à leurs parents une variété d’ateliers et de soins adaptés à leur mode de vie et à leurs difficultés. Les activités réparties en 3 volets ont pour but de s’attaquer aux causes de la sous-nutrition mais également à ses conséquences:

  • Le volet nutritionnel: dépister, traiter, suivre
  • Le volet psychosocial : comprendre, se connaitre, prendre confiance, se sentir bien, prévenir
  • Le volet de lutte contre la précarité : soutenir la création d’activités génératrices de revenus

 

En savoir plus sur les activités du CASAN

Restez informés de nos dernières nouvelles

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour nous permettre de réaliser des statistiques de visites. Politique de confidentialité

J'accepte