Faire un don

Votre navigateur internet n'est pas à jour.

Si vous souhaitez visionnez correctement le site d'Action contre la Faim, mettez à jour votre navigateur.
Trouvez la liste des dernières versions des navigateurs pris en charge ci-dessous.

logo_action_contre_la_faim-223.png

À la Une

CCNUCC

Nous ne pouvons pas oublier la sécurité alimentaire et les droits humains dans l’accord climat !

logo_action_contre_la_faim-223.png

Paru lundi et publié par les deux co-présidents de la Convention cadre des Nations Unies sur les changements climatiques (CCNUCC), le nouveau texte de 9 pages qui définit les orientations et les engagements à long terme des Etats pèche par de nombreux aspects, notamment l’absence de mention de sécurité alimentaire. Celle-ci apparaît seulement dans la décision de la COP, laquelle définit les modalités opérationnelles de mise en œuvre.

Pour Action contre la Faim, alors que 600 millions de personnes supplémentaires sont menacées de faim d’ici 2050 à cause des changements climatiques, ce recul est inacceptable.

Nous réclamons haut et fort l’ajout de la sécurité alimentaire dans le texte d’accord de Paris à Bonn. Nous lançons un appel à la cohérence aux Etats qui, dans le cadre du lancement des Objectifs de Développement Durable (ODD), se sont engagés à éradiquer la faim dans le monde d’ici à 2030 (ODD n°2).

Face à l’urgence climatique, il est inacceptable d’ignorer les 795 millions de personnes qui souffrent de la faim aujourd’hui et de refuser de reconnaitre celles qui en souffriront demain à cause du changement climatique. Nous avons besoin de répondre à ces grands enjeux, et de mettre en place de vrais garde-fous contre les fausses solutions climat telles que la GACSA ou les agrocarburants.

Ainsi il est indispensable que la sécurité alimentaire figure dans le texte d’Accord de Paris, et ce dès la prochaine négociation, à Bonn, et pas seulement dans la décision de COP.

Faim et climat sont un seul et même combat, un seul et même impératif, une seule et même urgence. Si nous parvenons à ajouter sécurité alimentaire dans le texte, ce sera un premier pas indispensable, sur lequel nous pourrons bâtir dans les années qui viennent.

Contact presse : Action contre la Faim : Léa Vollet – 01 70 84 72 98 – lvollet@actioncontrelafaim.org

*dont le groupe des pays les moins avancés, l’Association indépendante de l’Amérique latine et des Caraïbes ou l’Union Européenne

Restez informés de nos dernières nouvelles

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour nous permettre de réaliser des statistiques de visites. Politique de confidentialité

J'accepte