Faire un don

Votre navigateur internet n'est pas à jour.

Si vous souhaitez visionnez correctement le site d'Action contre la Faim, mettez à jour votre navigateur.
Trouvez la liste des dernières versions des navigateurs pris en charge ci-dessous.

Niger-Keita-Souraya mère accompagnante-May2018-ASologny (1) © Arnaud Sologny
pour Action contre la Faim

Témoignages

Sahel

Combattre la malnutrition au quotidien #1

Souraya a eu un enfant, mais il est décédé suite à la malnutrition. À la suite du divorce de son frère, Souraya élève sa nièce de 3 ans, Bachara.

Bachara présente une forme grave de la malnutrition aiguë sévère. Depuis le 17 mai 2018, elle est hospitalisée à l’hôpital départemental de Keita, après que sa malnutrition a été diagnostiquée au centre de santé local. C’est la deuxième fois que Bachara est hospitalisée pour malnutrition, et à chaque fois, Souraya a fait le déplacement à pied pour sa nièce. Au moment de son hospitalisation, cette dernière présentait un poids de 5,8 Kg, et un périmètre brachial de 90 mm. Elle sera considérée guérie lorsqu’elle aura atteint un poids de 8,7 Kg. Non seulement malnutrie, Bachara présente aussi des troubles psychologiques causées par la séparation avec sa mère, et présente de grands risques de rechute.

Souraya et son mari sont agriculteurs, ils cultivent le mil et le sorgho. En 2017, une invasion de criquets a engendré une mauvaise récolte, le stock n’a pas tenu un mois.

"Depuis 2 ans, mon mari est en exode au Cameroun. Il revient chaque année quelques mois au moment de la récolte"
Niger-Keita-Souraya mère accompagnante-May2018-ASologny (2)
Souraya
Essawa, Niger

Souraya ne dispose pas d’autre sources de revenu.

Témoignages

Restez informés de nos dernières nouvelles

Votre adresse de messagerie est utilisée pour vous envoyer les lettres d'information d'Action contre la Faim.
Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.
En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits.