Faire un don

Votre navigateur internet n'est pas à jour.

Si vous souhaitez visionnez correctement le site d'Action contre la Faim, mettez à jour votre navigateur.
Trouvez la liste des dernières versions des navigateurs pris en charge ci-dessous.

Action Against Hunger-South Sudan © Action contre la Faim

Communiqués de presse

Ethiopie

Le tigré menacé par la famine

Pour Action contre la Faim, la crise humanitaire dans le Tigré continuera de se détériorer – avec des conséquences mortelles – si des mesures ne sont pas prises maintenant. Au cours des prochains mois, près de 4,4 millions de personnes dans la région – soit environ 3 personnes sur 4 – devraient être confrontées à une grave insécurité alimentaire aiguë.

Les humanitaires ont averti de la dégradation de la situation dans la région depuis le début du conflit en novembre 2020. Le conflit limite l’accès humanitaire à certaines parties du Tigré et aux zones frontalières d’Amhara et d’Afar. Des communautés entières restent coupées de l’aide humanitaire et d’une assistance vitale.

Après près de neuf mois de conflit dans le Tigré, de nombreux agriculteurs ont été contraints de manquer la saison des semailles et n’auront pas de récoltes. Les parties belligérantes ont pris pour cible et détruit des centres de santé. Les médicaments et les fournitures essentielles ont été pillées. De nombreux médecins, infirmières et autres agents de santé ont fui et ne sont pas retournés au travail. D’autres n’ont pas été payés depuis des mois.

En réponse aux besoins humanitaires, le travail d’Action contre la Faim au Tigré se concentre sur la réponse aux besoins de santé et de nutrition, le rétablissement de l’accès à l’eau potable et à l’assainissement, et la fourniture d’une protection et d’un soutien de santé mentale aux personnes vulnérables. Des investissements supplémentaires sont nécessaires pour faire face à cette catastrophe humanitaire croissante.

 

"Nous sommes alarmés par la gravité de cette crise et nous demandons instamment à toutes les parties impliquées dans le conflit de respecter le droit humanitaire international."
Hajir Maalim
Directeur régional d'Action contre la faim, Afrique de l'Est

« Nous sommes alarmés par la gravité de cette crise et nous demandons instamment à toutes les parties impliquées dans le conflit de respecter le droit humanitaire international et de permettre un accès humanitaire sans entrave afin que l’aide puisse atteindre les communautés qui en ont désespérément besoin », a déclaré Hajir Maalim, directeur régional d’Action contre la faim pour l’Afrique de l’Est. « En outre, nous demandons à la communauté internationale d’augmenter considérablement son financement de l’aide alimentaire d’urgence, des traitements nutritionnels et du soutien aux moyens de subsistance »

« La famine est toujours causée par l’homme, et les solutions pour y faire face doivent l’être aussi. Nous devons nous mobiliser et agir maintenant avant que d’autres vies ne soient perdues à cause de la faim et du conflit dans le Tigré et les zones frontalières », conclue Maalim.


À propos d’Action contre la Faim

Action contre la faim est à la tête d’un mouvement mondial visant à éliminer la faim. Nous venons en aide à plus de 25 millions de personnes chaque année avec des programmes éprouvés de prévention et de traitement de la faim. En tant qu’organisation à but non lucratif présente dans 50 pays, ses 8 300 employés dévoués travaillent en partenariat avec les communautés pour s’attaquer aux causes profondes de la faim, notamment le changement climatique, les conflits, les inégalités et les situations d’urgence. Elle s’efforce de créer un monde libéré de la faim, pour tous et pour toujours.

Restez informés de nos dernières nouvelles

Votre adresse de messagerie est utilisée pour vous envoyer les lettres d'information d'Action contre la Faim.
Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.
En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits.