Faire un don

Votre navigateur internet n'est pas à jour.

Si vous souhaitez visionnez correctement le site d'Action contre la Faim, mettez à jour votre navigateur.
Trouvez la liste des dernières versions des navigateurs pris en charge ci-dessous.

reuters_-_rafiqur_rahman11-1.jpg

À la Une

Urgence Cyclone Sidr

Action contre la Faim dépêche une équipe d'urgence

reuters_-_rafiqur_rahman11-1.jpg

La puissance du cyclone Sidr était comparable à celle du raz de marée cyclonique qui avait causé la mort de 138 000 personnes en 1991.

A l’heure actuelle, on dénombre environ 2300 morts. Depuis 1991, le gouvernement avait mis en place des mesures préventives. C’est ainsi que de nombreuses populations ont pu être évacuées avant le passage du cyclone.

Ce sont les conséquences et les suites du passage de ce cyclone qui préoccupe les équipes d’Action contre la Faim présentes sur place :

  • Plus de 3 millions de personnes seraient affectées par la catastrophe notamment dans les districts du sud du pays, peuplés principalement de pêcheurs ou de cultivateurs pauvres vivants souvent dans des habitations de fortune (construites en pisé, paille ou bambou). Les infrastructures et les habitations paraissent en grande partie endommagées ou détruites et les cultures qui venaient à peine d’être plantées largement sinistrées, soit plus de 760 000 acres.
  • Le passage du cyclone et sa transformation en tempête puis en dépression dans le nord du pays peuvent laisser craindre un « reflux » et des inondations.

 

Le bilan humain et matériel reste provisoire, les communications et les accès aux zones les plus touchées restent très difficiles même après plusieurs jours. Samir Maleh, le chef de mission d’Action contre la Faim à Dhaka la capitale expliquait ce matin : «Nous somme vraiment très inquiets car on craint que les dégâts et le bilan soient plus importants que ce qui est annoncé pour l’instant du fait des difficultés d’accès pour évaluer avec précision la situation. »

 

Action contre la Faim, (déjà présente au Bangladesh suite aux inondations d’août dernier), renforce ses équipes sur place avec une équipe d’urgence de 4 personnes afin d’évaluer la situation et les besoins en terme d’accès la nourriture, d’accès à l’eau potable et à l’assainissement, ainsi que les besoins éventuels d’abris et de biens de première nécessité.

 

Restez informés de nos dernières nouvelles

Votre adresse de messagerie est utilisée pour vous envoyer les lettres d'information d'Action contre la Faim.
Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.
En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits.