Faire un don

Votre navigateur internet n'est pas à jour.

Si vous souhaitez visionnez correctement le site d'Action contre la Faim, mettez à jour votre navigateur.
Trouvez la liste des dernières versions des navigateurs pris en charge ci-dessous.

lomuria6-1.jpg

À la Une

L'histoire de Lomuria

briser le cycle de la faim

lomuria6-1.jpg

Pour pouvoir subsister, Maria a commencé à ramasser du bois pour le couper et le brûler, afin de le vendre comme charbon au marché local. Mais trois jours de dur labeur ont rapporté moins de 2.50$, ce qui est loin d’être assez pour nourrir une famille correctement. Bien que Maria et John faisaient face du mieux qu’ils pouvaient, fournissant à la famille un repas quotidien – du porridge au petit-déjeuner ou des haricots pour le dîner – Lomuria ne bénéficiait pas de l’apport en nutriments essentiels à son développement.

Six mois de soins nutritionnels

Quasi-morte de faim, affaiblie par la pneumonie et la malaria, et pesant à peine plus de 6 kilos, Lomuria a été admise en janvier dans un Centre de Stabilisation d’Action contre la Faim. Après deux semaines de traitement thérapeutique intensif, et grâce à notre intervention immédiate, elle a survécu. De retour chez elle, Lomuria est maintenant suivie deux fois par semaine par notre responsable médical et reçoit en supplément de la nourriture prête à l’emploi, qui lui a redonné la santé. Après six mois de soins, son poids dépasse l’objectif fixé.

Plus qu’un exemple, l’histoire de Lomuria représente une victoire dans le combat contre la faim. Mais s’attaquer aux seuls symptômes de la malnutrition ne suffit pas. Action contre la Faim lance un nouveau programme dans la région où vit Lomuria pour fournir aux familles des solutions s’attaquant aux causes profondes de la malnutrition : les maladies, le manque d’hygiène, l’eau non potable et l’insécurité alimentaire.

 

Nous avons besoin de vous pour les aider

En effet, ce sont maintenant plus d’un milliard de personnes qui souffrent de la faim au quotidien, et près de 5 millions d’enfants qui meurent chaque année de causes liées à la malnutrition, faute d’accès aux traitements.

Restez informés de nos dernières nouvelles

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour nous permettre de réaliser des statistiques de visites. Politique de confidentialité

J'accepte