Faire un don

Votre navigateur internet n'est pas à jour.

Si vous souhaitez visionnez correctement le site d'Action contre la Faim, mettez à jour votre navigateur.
Trouvez la liste des dernières versions des navigateurs pris en charge ci-dessous.

apdcarr_0-1.jpg

À la Une

APD

la solidarité internationale de la France en question

apdcarr_0-1.jpg

L’APD, qu’est-ce que c’est ?

L’Aide Publique au Développement (APD) est un des principaux leviers dont disposent les Etats pour atteindre ces objectifs. Ce sigle désigne l’ensemble des aides financières, sous forme de prêts ou de dons, accordées par les pays développés vers les pays qui en ont besoin pour accélérer leur développement.

En 1970, les Etats composant les Nations Unies se sont engagés à investir au moins 0,7% de leur revenu national brut (RNB) dans l’aide publique au développement. Cet engagement réaffirmé de nombreuses fois au cours de l’histoire est respecté par le Royaume-Uni, la Suède, le Danemark, le Luxembourg, les Pays-Bas et la Norvège.

L’Etat Français ne respecte pas ses engagements

Alors qu’elle s’est engagée à investir 0,7% de son RNB dans l’aide publique au développement, l’investissement de l’Etat Français a chuté de 0,50 % de son RNB en 2010 à 0,37 % en 2015. Plus grave encore, les dons ne représentent que 6% de l’aide transitant par l’Agence française de Développement. La grande majorité de l’aide française s’effectue donc sous forme de prêts, alors que ce sont les dons qui permettent d’aider  les pays les moins avancés. En effet : seuls les pays à l’économie suffisamment dynamique peuvent rembourser ces prêts. C’est ainsi que parmi les 10 premiers bénéficiaires de l’aide française sur 2014-2015, on retrouve la Colombie, le Brésil et la Chine.  Derrière les chiffres, c’est la politique de solidarité internationale de l’Etat français qui est ici en question.

Notre objectif : faire de l’APD un sujet de l’élection présidentielle

A l’aube d’une élection présidentielle décisive, la 6ème puissance mondiale se doit de porter une vision ambitieuse de l’APD. Parce que nous refusons que la réalisation de cette ambition soit encore repoussée quand 1 personne sur 8 souffre de la faim, nous nous engageons pour que la solidarité internationale soit au cœur de l’action du ou de la prochain-e Président-e de la République Française. 

Pour en savoir plus, retrouvez ici notre site dédié : apd.actioncontrelafaim.org


* En 2015, la communauté des États s’est engagée à les atteindre d’ici 2030 dans le cadre des Objectifs de Développement Durable

Restez informés de nos dernières nouvelles

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour nous permettre de réaliser des statistiques de visites. Politique de confidentialité

J'accepte