Faire un don

Votre navigateur internet n'est pas à jour.

Si vous souhaitez visionnez correctement le site d'Action contre la Faim, mettez à jour votre navigateur.
Trouvez la liste des dernières versions des navigateurs pris en charge ci-dessous.

Le camp de Sharak-e Arya, ˆ la pŽriphŽrie nord de Kaboul.

À la Une

Afghanistan

Action contre la Faim condamne le bombardement de l'hôpital de Médecins sans Frontières à Kunduz

Le camp de Sharak-e Arya, ˆ la pŽriphŽrie nord de Kaboul.

Neuf employés de Médecins sans Frontières (MSF) ont été tués et 37 personnes grièvement blessées dans le bombardement de l’hôpital de l’ONG par l’aviation américaine dans la ville afghane de Kunduz, au nord de l’Afghanistan. Le bilan pourrait s’alourdir dans les heures à venir. 105 patients et 80 membres de MSF étaient présents dans l’hôpital au moment du bombardement.

Action contre la Faim condamne avec la plus grande fermeté cette attaque contre l’ONG humanitaire et demande aux autorités concernées de lancer immédiatement une enquête afin que toute la lumière soit faite sur les circonstances de ce drame.

ACF appelle toutes les parties au conflit à respecter le droit international humanitaire et rappelle qu’elles ont l’obligation de respecter et protéger le personnel humanitaire et médical, les ambulances et les installations sanitaires. Les belligérants doivent s’assurer que le personnel humanitaire ne soit ni menacé ni touché, et que les hôpitaux et les ambulances ne soient pas attaqués, endommagés ou utilisés à des fins autres que médicales.

En bombardant l’hôpital de MSF à Kunduz, le seul dans la province à pouvoir prendre en charge les blessés graves, l’aviation américaine a non seulement tué neuf personnes et fait des dizaines de victimes, mais a également frappé l’aide humanitaire dans son action la plus fondamentale, privant les populations civiles de soins vitaux. ACF tient à saluer les équipes de MSF sur place, qui continuent à travailler en dépit des événements tragiques. ACF appelle les Etats à tout faire pour mieux protéger les humanitaires, qui travaillent dans des conditions dangereuses afin de sauver des vies.

Nous tenons à exprimer tout notre soutien aux familles des victimes.

Voir la campagne Protégeons les humanitaires

Contact presse :

Agnes VARRAINE-LECA – avarraineleca@actioncontrelafaim.org

01 70 84 72 22 / 06 70 01 58 43

Restez informés de nos dernières nouvelles