autres sites dans le monde

 

Urgence

  • Suivez la réponse d’ACF face à la propagation du virus Ebola en Afrique de l’Ouest

Contenu pour le tag : gaza

Article - Gaza : Revenir à la normale et reconstruire après l’accord de cessez-le-feu

Après cinq semaines d'hostilités puis l'obtention du cessez-le-feu permanent le 26 août à Gaza, la vie de la population revient peu à peu à la normalité.

Article - Gaza : Une situation alimentaire alarmante

Après cinq semaines de conflits, un second cessez le feu de 72 heures a été déclaré le 11 août et semble toujours tenir. La situation alimentaire s’est dégradée de manière préoccupante pour les habitants en raison de l’impossibilité de réapprovisionnement, de la destruction des magasins et celle des terres agricoles. Près de 460 000 personnes dépendent de l’assistance du Programme Alimentaire Mondial et des ONG partenaires pour accéder aux aliments de base.

Article - Live. Urgence à Gaza

Après plus de quatre semaines de violence et plus de neuf cents morts, la situation de la population à Gaza est extrêmement préoccupante. Déployées sur place, les équipes d’Action contre la Faim répondent à cette urgence. Suivez l’information en continu ici.  

Article - Gaza : Une évaluation humanitaire révèle des besoins alarmants en eau et denrées alimentaires

Les équipes d’Action contre la Faim ont pu procéder à une évaluation de la situation et des besoins les plus urgents lors du cessez-le-feu de 72h amorcé mardi dernier et respecté par les parties au conflit : l’accès à l'eau et aux denrées alimentaires est prioritaire. 

Article - Gaza : augmentation des violences contre les travailleurs humanitaires

Depuis le début de l’opération terrestre israélienne dans la bande de Gaza, l’équipe d’ACF sur le terrain a témoigné de l’augmentation dramatique de l’intensité des hostilités et des obstacles sérieux à la mise en place de l’aide humanitaire d’urgence.

Article - Gaza : un million de personnes ont besoin de nourriture

Après deux semaines de violence et plus de cinq cents morts, la situation de la population s’oriente vers un désastre humanitaire: les marchés ne sont plus approvisionnés et un million de personnes (plus de la moitié de la population de Gaza) a besoin d'une aide alimentaire d'urgence. L’accès à l’eau potable est également un problème majeur. Le prix de l'eau acheminée par camion-citerne a presque quadruplé: le mètre cube d'eau est passé de 15 Nouveau Shekel (NIS) à 40 NIS.

Article - Gaza : Un tiers de la population pourrait être privée d’eau dans les heures qui viennent

18 infrastructures hydrauliques détruites pendant les bombardements, 5.600 personnes déplacées, 600.000 personnes qui risquent d'être privée d'eau : la situation à Gaza est extrêmement complexe et Action contre la Faim fait tout son possible pour satisfaire les premiers besoins.

Article - Gaza : distribution alimentaire et de produits de premières nécessités pour 400 familles

Plus de 4.500 personnes ont été déplacées suite à l’escalade de violence de la semaine dernière et 60.000 risquent le même sort dans le nord de Gaza. ACF intervient en urgence afin de couvrir les besoins alimentaires de familles réfugiées dans les camps du sud-ouest de Gaza.

Publication - Gaza Blockade: Help them grow

The economy in Gaza has steadily declined over the past ten years as a result of conflict, restrictions and the blockade, which is now in its sixth year. The effects of this economic decline have been devastating for the entire population in Gaza, forcing the majority of the population to rely on humanitarian aid for their survival. Gaza’s economy was once productive with many people employed in the export economies of manufacturing, fishing and farming and accessing labour market in Israel.

Article - Gaza: 6 ans de blocus

A Gaza, 1.6 million de personnes vivent depuis six ans sous un blocus imposé par le gouvernement israélien, en violation du droit international. Les conséquences des restrictions imposées à l’ensemble de la population sont dramatiques pour l’économie et affectent particulièrement les pêcheurs et les agriculteurs, dont l’accès à la mer et à la terre reste extrêmement limité.

Pages