Faire un don

Votre navigateur internet n'est pas à jour.

Si vous souhaitez visionnez correctement le site d'Action contre la Faim, mettez à jour votre navigateur.
Trouvez la liste des dernières versions des navigateurs pris en charge ci-dessous.

dossier-sahel-1.jpg

À la Une

Une crise aux multiples facettes

dossier-sahel-1.jpg

Ce que l’on nomme aujourd’hui, de manière simplificatrice, la « crise au Sahel » en est un excellent exemple.  Dans ce vaste ensemble géographique qui recouvre des zones et pays aussi divers par leur géographie que par leur situation économique et politique, la « crise alimentaire » n’a ni le même visage, ni la même acuité. Alors que les deux pays situés aux extrémités est et ouest de la zone, le Tchad et la Mauritanie, semblent présenter les situations les plus critiques sur le plan du déficit agricole, au Mali, c’est l’éclatement des violences qui, ces dernières semaines, a aggravé brutalement la situation alimentaire et humanitaire. 

 

L’action humanitaire fait ainsi face aujourd’hui à une double urgence que les équipes doivent évaluer au quotidien pour aider les personnes les plus vulnérables.

 

Une situation qui se détériore. 

 

Pour Patricia Hoorelbeke, responsable du bureau régional d’ACF pour l’Afrique de l’Ouest, « ACF a enregistré une augmentation constante des admissions dans les centres nutritionnels depuis janvier, dans la région du Kanem, au Tchad. Et elles continuent d’augmenter de façon inquiétante ». 

 

Action contre la Faim a pour objectif de venir en aide à près d’1 million de personnes dans la région Sahélienne et les équipes d’urgence ont déjà mis en place des programmes en nutrition, en soutien financier et alimentaire pour les populations vulnérables. Néanmoins, seuls 34% de ces programmes sont financés, ce qui limite fortement le support vital que peut fournir ACF en ces temps de crise alimentaire importante. 

 

 

Restez informés de nos dernières nouvelles

Votre adresse de messagerie est utilisée pour vous envoyer les lettres d'information d'Action contre la Faim.
Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.
En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits.