Faire un don

Votre navigateur internet n'est pas à jour.

Si vous souhaitez visionnez correctement le site d'Action contre la Faim, mettez à jour votre navigateur.
Trouvez la liste des dernières versions des navigateurs pris en charge ci-dessous.

dsc01021-1.jpg

À la Une

Une crise alimentaire qui dure et qui s'aggrave

dsc01021-1.jpg

Les enfants sont les premières victimes

Le nombre d’enfants de moins de 5 ans admis dans les centres nutritionnels d’Action contre la Faim pour malnutrition sévère a augmenté de 63 % au cours du mois de décembre. Ce chiffre très préoccupant correspond également à une augmentation de 38% par rapport à l’année dernière. Il démontre aussi que l’aide de la communauté internationale n’arrive pas jusqu’aux plus vulnérables.

Il est urgent d’intervenir au Nord et au centre du pays

Le Nord et le Centre du pays sont les zones les plus touchées mais n’ont pas suffisamment accès à l’aide. Le plan d’action conçu par les Nations Unies et le gouvernement du Malawi concentre les efforts dans le sud du pays alors que la situation nutritionnelle est extrêmement préoccupante dans d’autres régions. Pour Action contre la Faim, il y a urgence à agir pour venir en aide aux populations les plus touchées car, malgré des taux de malnutrition déjà très élevés, la situation risque encore de s’aggraver au cours des prochaines semaines.

Répondre à l’urgence et agir sur les causes de la malnutrition

Pour Action contre la Faim, l’enjeu est de mieux cibler l’aide et de répondre immédiatement à l’urgence alimentaire. « Nous voulons que la réponse de la communauté internationale à cette crise s’active, non seulement en terme de quantité mais aussi de qualité en fournissant une aide adaptée aux plus vulnérables » explique Manuel Sanchez-Montero, directeur des opérations d’ACF-Espagne.

Après avoir distribué des rations alimentaires à près de 30 000 personnes dans le centre du pays, Action contre la Faim s’organise pour réduire les risques de mortalité des enfants sévèrement malnutris et renforce la capacité d’accueil de ses centres nutritionnels pour éviter que les cas de malnutrition modérée s’aggravent.

Le Malawi a connu une chute vertigineuse de sa production agricole en 2005 qui a précipité près de 4,2 millions de personnes dans l’insécurité alimentaire. Présentes au Malawi depuis 2002, les équipes d’Action contre la Faim travaillent également sur les causes de la crise en menant des programmes de relance agricole et en distribuant des semences et des engrais.

Restez informés de nos dernières nouvelles

Votre adresse de messagerie est utilisée pour vous envoyer les lettres d'information d'Action contre la Faim.
Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.
En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits.