Faire un don

Votre navigateur internet n'est pas à jour.

Si vous souhaitez visionnez correctement le site d'Action contre la Faim, mettez à jour votre navigateur.
Trouvez la liste des dernières versions des navigateurs pris en charge ci-dessous.

À la Une

[En images] A la chasse au choléra en Haïti

« Pendant un mois j’ai participé à un projet passionnant qui visait à répondre en urgence aux flambées de choléra dans le département de l’Artibonite ».

Haiti

Etape 1: une alerte est déclenchée par les autorités sanitaires: il y a eu 3 morts suspectés d’avoir eu le choléra dans la section communale de La Branle.
Etape 2: une mission d’évaluation est dépêchée sur la zone.
Etape 3: l’équipe se rend au centre de traitement de choléra de la section.
Etape 4: Nous analysons les registres contenant les détails des patients qui sont venus consulter. L’évaluation aura lieu dans les villages qui ont eu le plus de cas, dans ce cas ci, la localité de Maro – Brasadroite

Haiti

Etape 5: il faut y grimper à Maro, c’est à 3 heures de marche du dernier bout de route praticable
Etape 6: Nous faisons des prélèvements d’eau des sources du coin pour essayer de trouver laquelle ou lesquelles contiennent contamination fécale. Celle-ci à Canelle, il faut être souple pour y boire.

La source sert aussi d’évier de cuisine et de bidet. Pour la petite histoire, je prélevais les échantillons d’eau dans des petits sachets stériles, que je conservais dans un tuperware avec de la glace. Sur le chemin du retour j’ai croisé l’équipe des promoteurs d’hygiène d’ACF qui montaient faire des distributions de savons, sels de rehydratation et de chlore pour potabiliser l’eau. Nous avons causé un peu, je leur ai montré les échantillons conservés bien au frais. Quand je me suis retourné ils étaient entrain de boire mes prélèvements d’eau glacé en pensant que c’était de l’eau de boisson! Excellent test pour savoir s’il y avait le choléra.

Haiti
Haiti
1/2

Et voilà la source contaminée. Plus de 40 colonies de coliformes fécaux par 100 ml. C’est vraissemblablement en buvant cette eau que les 3 personnes sont mortes. Du coup on passe aux étapes suivante: interdiction de boire cette eau si elle n’a pas été chlorée au préalable, formation des villageois à comment lutter efficacement contre le choléra et mise en place d’une boite de béton autour de la source pour éviter que cela ne se reproduise. Il faudra 45 voyages d’ânes pour emmener tous les matériaux là haut !

 

Cette intervention est financée par l’UNICEF et ECHO et faite en partenariat avec OIM.

 

simon2ok

Simon Doreille, a été responsable de programmes en eau, assainissement et hygiène pour Action contre la Faim dans la région Artibonite au Nord d’Haïti en 2013. Il a animé une équipe d’une quarantaine de personnes travaillant sur des programmes de prévention du choléra. Des techniciens et des sensibilisateurs travaillaient sur la qualité de l’eau et la de prévention dans des villages ciblés, tandis qu’une analyse quotidienne du nombre de cas fournis par la ministère de la santé permettait de suivre l’évolution de la maladie et l’efficacité de la réponse.

Restez informés de nos dernières nouvelles

Votre adresse de messagerie est utilisée pour vous envoyer les lettres d'information d'Action contre la Faim.
Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.
En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits.