Faire un don

Votre navigateur internet n'est pas à jour.

Si vous souhaitez visionnez correctement le site d'Action contre la Faim, mettez à jour votre navigateur.
Trouvez la liste des dernières versions des navigateurs pris en charge ci-dessous.

Luis Enrique Valverde, victime, déplacé depuis peu ©Lys Arango
pour Action contre la Faim

Témoignages

Colombie

Luis Enrique Valverde, victime, déplacé depuis peu

Leurs six enfants sont devenus orphelins. Leur grand-père, Luis Enrique, fait l’impossible pour s’occuper d’eux. « Ce n’est pas facile », dit-il à la psychologue Diana María Yunquero, responsable du programme de Santé mentale d’Action contre la Faim. « Ils ont vu leurs parents se faire tuer et ils sont traumatisés. Qui sait s’ils pourront un jour oublier cette scène horrible ».

Craignant encore plus de violence, le grand-père et ses petits-enfants ont déménagé à Puerto Asís. Avant, Luis était paysan, il avait des terres où il cultivait du yucca, des bananes et de la coca. Il ne lui reste plus rien. Pour le moment, il reçoit une aide financière d’Action contre la Faim qui lui permet d’acheter à manger et des produits de toilette. « Pour moi, apprendre à m’occuper tout seul d’enfants, dont trois bébés, c’est entièrement nouveau » raconte-t-il. La plus jeune à un an et demi et l’aîné, treize ans. Sur les six, il ne lui en reste que quatre car les deux aînés ont été pris en charge par l’Institut Colombien du Bien-Être Familial. Luis a peur qu’on lui enlève aussi ses quatre autres petits-enfants: « Tout cela est très douloureux pour les enfants. Il ne leur reste plus que moi, et si le gouvernement les emmène, la famille se désintègrera » craint-il.

Toutefois, Luis a déjà connu deux déplacements forcés et il ne perd pas espoir…

"Je crois que nous allons nous en sortir"
Luis Enrique Valverde
Luis Enrique Valverde
Putumayo, Colombie

Même s’il se dit incapable de pardonner, il n’est pas non plus obsédé par la vengeance. « Dieu remettra chacun à sa place ». Quand on lui parle du processus de paix, il répond, ironique : « La paix en Colombie ? Je ne sais pas si je la verrai de mes propres yeux. Cette terre se vide de son sang depuis que je suis né. »

Luis Enrique Valverde, victime, déplacé depuis peu ©Lys Arango pour Action contre la Faim

Luis Enrique Valverde, victime, déplacé depuis peu

©Lys Arango pour Action contre la Faim

Luis Enrique Valverde, victime, déplacé depuis peu ©Lys Arango
pour Action contre la Faim

Luis Enrique Valverde, victime, déplacé depuis peu

©Lys Arango pour Action contre la Faim

Luis Enrique Valverde, victime, déplacé depuis peu ©Lys Arango pour Action contre la Faim

Luis Enrique Valverde, victime, déplacé depuis peu

©Lys Arango pour Action contre la Faim

Luis Enrique Valverde, victime, déplacé depuis peu ©Lys Arango pour Action contre la Faim

Luis Enrique Valverde, victime, déplacé depuis peu

©Lys Arango pour Action contre la Faim

Luis Enrique Valverde, victime, déplacé depuis peu ©Lys Arango pour Action contre la Faim

Luis Enrique Valverde, victime, déplacé depuis peu

©Lys Arango pour Action contre la Faim

1/5

Restez informés de nos dernières nouvelles

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour nous permettre de réaliser des statistiques de visites. Politique de confidentialité

J'accepte