Faire un don

Votre navigateur internet n'est pas à jour.

Si vous souhaitez visionnez correctement le site d'Action contre la Faim, mettez à jour votre navigateur.
Trouvez la liste des dernières versions des navigateurs pris en charge ci-dessous.

hawodida-1.jpg

Témoignages

Les habitants de la région de Garbatulla victimes de la sécheresse

hawodida-1.jpg

Kenya : moins de 2% du bétail a survécu« Avant, la vie était simple. Je me déplaçais dans les environs pour faire pâturer mes 300 moutons. Aujourd’hui il ne m’en reste plus que 2; je suis donc revenue au village, et j’ai dû envoyer mes quatre enfants chez des proches, loin d’ici, car je ne peux plus les nourri », témoigne Hawo Dida, habitante de Tana, a Garbatulla, au coeur du Kenya. Avant la sècheresse, son village comptait 100 habitants. On dénombrait 6 000 têtes de bétail dans le village. A ce jour, il en reste moins de 100…Toujours dans le district de Garbatulla, au centre du Kenya, Adan, 25 ans Témoigne :« J’avais un troupeau de près de 50 bêtes mais les pâturages se sont fait de plus en plus rares. Avec le troupeau, j’ai dû parcourir jusqu’à 40 km; les bêtes sont devenues de plus en plus faibles, incapables de continuer à chercher de l’herbe. Toutes sont mortes… Maintenant, je fais un travail journalier pour ACF; il s’agit de creuser une retenue d’eau pour la prochaine saison des pluies. Ainsi, je peux nourrir ma famille. »Tana, le village dépeuplé dans les arbres…Les familles qui ont encore un peu de bétail doivent parcourir de longues distances en quête de pâturages. En février dernier, elles devaient parcourir 5km ; maintenant 15km en moyenne sous un soleil de plomb. Alors, le village de Tana, au centre du Kenya, s’est vidé. A la recherche de pâturage, les familles laissent derrière elles leur maison, en les mettant à l’abri dans les arbres. Les familles qui sont au village n’ont souvent plus de cheptel ; elles vont couper du bois dans les environs pour le vendre et s’acheter de quoi faire un repas quotidien sommaire.

Restez informés de nos dernières nouvelles

Votre adresse de messagerie est utilisée pour vous envoyer les lettres d'information d'Action contre la Faim.
Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.
En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits.