Faire un don

Votre navigateur internet n'est pas à jour.

Si vous souhaitez visionnez correctement le site d'Action contre la Faim, mettez à jour votre navigateur.
Trouvez la liste des dernières versions des navigateurs pris en charge ci-dessous.

Somalia-Suldana-Discharge-1 © Ibrahim Jirow pour Action contre la Faim Somalie

Témoignages

Somalie

« Je pensais qu’elle n’allait jamais guérir »

« Quand j’ai vu l’état de santé de ma fille, j’ai été envahie par un sentiment de désespoir et de désolation », explique-t-elle. En voyant son état empirer au fil des jours, Ahada a amené Suldana dans l’un des Centres de soins en santé et nutrition d’Action contre la Faim dans le sud-ouest de la Somalie.

La famille de Suldana cultive des produits tels que du maïs, du millet et des haricots pour subvenir à ses besoins. Dans les dernières années, les récoltes n’ont pas été suffisantes en raison de sécheresses récurrentes, du manque de précipitations et de l’invasion de criquets pèlerins.

« L’année dernière a été une bonne année. Il a plu suffisamment et nous avons commencé à planter toute une variété de cultures dans l’espoir que la récolte serait bonne. Malheureusement, les choses ne se sont pas déroulées comme prévu. Les criquets ont envahi toutes nos récoltes », explique Ahada.

Sans aucune récolte, les réserves de nourriture de la famille sont tombées en deçà de ce dont elle avait besoin pour se nourrir. Les pénuries alimentaires et un apport alimentaire insuffisant peuvent conduire à une sous-nutrition et augmenter les taux de morbidité. Les enfants de moins de cinq ans, comme Suldana, sont les plus vulnérables. Sa famille, tout comme de nombreuses autres personnes dans la région, a eu du mal à joindre les deux bouts. Les seuls aliments disponibles étaient le lait de chèvre et la bouillie, ce qui n’était pas suffisant pour toute la famille.

Somalia-Suldana-Admission-2 © Ibrahim Jirow pour Action contre la Faim Somalie
"En voyant l’état de Suldana se détériorer, j’ai commencé à perdre espoir. Je pensais qu’elle n’allait jamais guérir."
Ahada
Somalie

Au Centre de soins d’Action contre la Faim, nos équipes ont examiné Suldana et lui ont diagnostiqué une malnutrition aiguë sévère. Elle a été immédiatement admise au programme de traitement ambulatoire, dans le cadre duquel elle a été placée sous traitement et a reçu des rations hebdomadaires d’aliments thérapeutiques prêts à l’emploi (ATPE). Huit semaines plus tard, Suldana s’était complètement remise et a pu rentrer chez elle. Ahada a participé à des sessions de formation en santé et nutrition et a reçu un soutien régulier de la part des agents de santé.

« Elle était dans un si mauvais état que je ne pensais pas qu’elle s’en remettrait », déclare Ahada. « Ils ont commencé par traiter sa fièvre et m’ont expliqué qu’il s’agissait de sous-nutrition. Elle a ensuite reçu des ATPE et du sirop à prendre à la maison, et c’est ce qui l’a sauvée. Maintenant, une partie de l’équipe nous rend visite chez nous chaque semaine pour nous parler d’hygiène et de l’importance de l’allaitement exclusif. J’ai beaucoup appris. »

« Je suis très reconnaissante envers l’équipe, en particulier l’infirmière qui a traité le cas de Suldana avec patience et dévouement. Outre le traitement de mon enfant, j’ai appris à traiter l’eau et à adopter des pratiques d’hygiène saines. »

Somalia-Suldana-Discharge-3 © Ibrahim Jirow pour Action contre la Faim Somalie

Les agents de santé de première ligne jouent un rôle vital en s’assurant que les enfants les plus vulnérables, comme Suldana, ont accès aux centres de santé et nutrition permanents et mobiles. Grâce au soutien du fonds humanitaire Thani Bin Abdullah Bin Thani Al-Thani et d’autres généreux donateurs, Action contre la Faim gère désormais plus de 10 centres de santé et nutrition dans le sud-ouest de la Somalie.

Restez informés de nos dernières nouvelles

Votre adresse de messagerie est utilisée pour vous envoyer les lettres d'information d'Action contre la Faim.
Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.
En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits.