Faire un don

Votre navigateur internet n'est pas à jour.

Si vous souhaitez visionnez correctement le site d'Action contre la Faim, mettez à jour votre navigateur.
Trouvez la liste des dernières versions des navigateurs pris en charge ci-dessous.

Abraham Arias Dorado, paysan à La Libertad © Lys Arango
pour Action contre la Faim

Témoignages

Abraham Arias Dorado, paysan à La Libertad

Toutefois, c’était surtout parce qu’il avait peur qu’il arrive quelque chose à ses enfants sur le chemin de l’école, située à une heure de marche de chez lui. Avec toute sa famille, il s’est donc installé au village de La Libertad. Il a eu de la chance, il a vite trouvé du travail comme ouvrier agricole et il a pu louer une maison juste à côté de l’école, qui jouxte son habitation. « Certains écoliers arrivaient de très loin. En chemin, ils risquaient de marcher sur une mine, de se faire recruter par un groupe armé ou de se prendre une balle perdue » raconte cet homme mince au regard intense.

Abraham, inquiet pour les camarades de ses enfants, les a alors invités à rester chez lui dormir pendant la semaine et ainsi éviter ces risques. Tant et si bien que sa maison a fini par devenir un internat. Très vite, il n’y a plus eu de place et il lui a été impossible d’accueillir davantage d’enfants. L’école a alors aménagé deux salles de classe, qui elles non plus n’ont pas tardé à se remplir d’élèves venus de communautés lointaines. Une équipe d’Action contre la Faim a entamé la construction d’un internat pouvant accueillir 40 filles et garçons séparément. « Voilà une bonne initiative » se réjouit Abraham.

 

"Même si le processus de paix a commencé, ça ne signifie pas que la violence ait disparu"
Abraham Arias Dorado, paysan à La Libertad
Abraham Arias Dorado
Putumayo, Colombie

assure cet homme qui a participé à la prise de décision en faveur de la construction d’un endroit sûr pour les enfants.

Restez informés de nos dernières nouvelles

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour nous permettre de réaliser des statistiques de visites. Politique de confidentialité

J'accepte