Faire un don

Votre navigateur internet n'est pas à jour.

Si vous souhaitez visionnez correctement le site d'Action contre la Faim, mettez à jour votre navigateur.
Trouvez la liste des dernières versions des navigateurs pris en charge ci-dessous.

Publication

Action contre la Faim lauréat du prix commémoratif Jeroen Ensink

Cette année, l’article d’Action contre la Faim intitulé : Liens entre eau, assainissement, hygiène et nutrition : que nous révèlent les analyses causales nutritionnelles Link NCA ?, publié dans le numéro d’octobre 2017, a été lauréat pour l’édition 2017 parmi 21 autres articles.

Le comité de sélection a noté que ce papier traitait d’une question de santé publique de grande importance : la malnutrition infantile, dans une perspective multisectorielle qui inclut mais ne se limite pas à l’eau, l’assainissement et l’hygiène (l’EAH). Il a également estimé que l’article d’Action contre la Faim reflète un engagement à l’égard d’une pratique fondée sur des données concrètes dans le secteur de l’EAH et a souligné sa grande pertinence et sa qualité pour les pratiques et les stratégies du secteur EAH dans les pays en développement.

L’article présente une nouvelle méthode participative, quantitative et qualitative utilisée pour identifier les causes spécifiques, complexes et locales de la sous-nutrition, afin de favoriser des recommandations adaptées en matière d’interventions multisectorielles coordonnées : la Link NCA. La méthodologie Link NCA met l’accent sur le fait que les causes de la malnutrition diffèrent souvent d’un endroit à l’autre et que l’objectif principal est d’aller au-delà des interventions génériques. Cet article est basé sur l’évaluation des principales conclusions de 12 études Link NCA, menées entre début 2014 et fin 2016 en Afrique et en Asie. Les résultats montrent que des conditions inadéquates en EAH sont souvent identifiées comme étant les principaux facteurs de la malnutrition (retard de croissance) dans les zones étudiées.

L’article fournit également des enseignements tirés et un ensemble de recommandations pratiques pour une meilleure intégration des interventions en matière d’EAH et de nutrition. Les auteurs recommandent notamment d’améliorer l’environnement EAH dans tous les milieux où l’exposition aux agents pathogènes fécaux constitue une menace importante pour la santé et les résultats nutritionnels des enfants. Ceci nécessiterait par exemple l’intégration de différentes composantes EAH dans les programmes de nutrition et vice-versa.

La nature multidimensionnelle et les causes de la malnutrition exigent des réponses cohérentes et coordonnées qui transcendent les frontières sectorielles traditionnelles.

L’article en ligne et téléchargeable en anglais se trouve ci-après.


Pour plus d’information : jlapegue@actioncontrelafaim.org

Restez informés de nos dernières nouvelles

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour nous permettre de réaliser des statistiques de visites. Politique de confidentialité

J'accepte