Faire un don

Votre navigateur internet n'est pas à jour.

Si vous souhaitez visionnez correctement le site d'Action contre la Faim, mettez à jour votre navigateur.
Trouvez la liste des dernières versions des navigateurs pris en charge ci-dessous.

05.-south-sudan-1647-1.jpg

Communiqués de presse

Soudan du Sud

2ème anniversaire de l’indépendance

05.-south-sudan-1647-1.jpg

Huit ans après l’accord de paix global qui a mis fin à la guerre civile et tracé le chemin vers l’indépendance, le pays dépend toujours de l’assistance humanitaire internationale. Plus de la moitié des 12 millions de Sud Soudanais vivent en dessous du seuil de pauvreté. Au cours des trois dernières années, plus de 10% d’entre eux ont été en situation d’insécurité alimentaire sévère et 30%, en insécurité alimentaire modérée.

 

 

Des zones d’intervention humanitaires dans tout le pays

Fin 2012, 52 des 79 comtés du Soudan du Sud bénéficiaient d’une assistance humanitaire. Les inondations, les déplacements de population, les conflits internes armés, le prix élevé des aliments et la fermeture de la frontière soudanaise ont contribué à la détérioration de la situation humanitaire. Dans l’état de Jonglei, les violences et l’insécurité ont affecté près de 190.000 personnes. Plus de 170.000 réfugiés ont fui le Soudan pour rejoindre le Soudan du Sud, suite aux violences dans les états soudanais du Nil Bleu et du Kordofan du Sud .

 

La crise des réfugiés dans l’Ouest et le Nord-Ouest du pays ainsi que les conflits internes ont créé des zones d’intervention humanitaires nombreuses, obligeant les acteurs humanitaires à travailler à la fois dans des contextes d’urgence et de développement.

 

Restrictions de l’accès humanitaire

 

Aux multiples zones d’intervention s’ajoutent les récentes décisions du gouvernement concernant les organisations humanitaires (taxes, extorsions, retards dans le dédouanement) qui ont complexifié la question de l’accès humanitaire dans le pays. Avec la saison des pluies, jusqu’à 60% du Soudan du Sud pourrait devenir inaccessible, notamment dans les zones où travaille Action contre la Faim et où des réfugiés soudanais sont présents.

 

Lutter contre l’insécurité alimentaire

 

La faim et la sous-nutrition persistent au Soudan du Sud, malgré un fort potentiel agricole. ACF travaille dans les états de Warrap et du Bahr El Gazal du Nord, près de la frontière soudanaise. Grâce à des programmes de nutrition et santé, de sécurité alimentaire et d’accès à l’eau, ACF aide plus de 350.000 bénéficiaires.

 

« Le projet le plus important concerne la nutrition et la santé. Nous approvisionnons également en eau potable les personnes qui en ont besoin. Plus de 800 latrines ont été construites et 1.200 formations à l’hygiène ont été dispensées » explique Sirak Mehari Weldemicael, Directeur des programmes ACF au Soudan du Sud. « Les besoins nutritionnels du Soudan du Sud sont énormes ; nous travaillons en étroite collaboration avec nos partenaires internationaux et le Ministère de la Santé sud-soudanais. Nous continuerons à remplir les besoins humanitaires en étendant nos activités dans d’autres zones. »

 

 

 

 

 

 

 

Contact presse :

Agnès Varraine Leca  01.43.35.82.37  avarraineleca@actioncontrelafaim.org

Urgences et jours fériés : 06 70 01 58 43

 

Créée en 1979, Action contre la Faim est aujourd’hui l’une des plus importantes organisations humanitaires de lutte contre la faim dans le monde, constituée en réseau international avec cinq sièges (Londres, Madrid, New York, Montréal et Paris). Action contre la Faim – France intervient dans des pays frappés par des crises alimentaires, en mettant en œuvre des programmes d’urgence et de relance dans les domaines de la nutrition, de l’autonomie alimentaire, de l’eau et de la santé. ACF mène également des activités de plaidoyer, en lien avec ses interventions sur le terrain et son mandat humanitaire.

 

Copyright photo: © Conrad Duroseau

 

Restez informés de nos dernières nouvelles

Votre adresse de messagerie est utilisée pour vous envoyer les lettres d'information d'Action contre la Faim.
Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.
En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits.