Faire un don

Votre navigateur internet n'est pas à jour.

Si vous souhaitez visionnez correctement le site d'Action contre la Faim, mettez à jour votre navigateur.
Trouvez la liste des dernières versions des navigateurs pris en charge ci-dessous.

nutrition-cnter-1.png

Communiqués de presse

Rendez-vous en 2025 dans un monde sans faim ?

nutrition-cnter-1.png

Les Nations unies en sont convaincues et s’engagent pour la nutrition

En proclamant la Décennie d’action pour la nutrition, les Nations Unies réaffirment leur volonté d’éradiquer la faim et de prévenir toutes les formes de malnutrition. Elles reconnaissent que la nutrition est un préalable indispensable à toute action visant à « transformer notre monde, à l’horizon 2030 ». « La nutrition est plus que jamais d’actualité en ce début de 21ème siècle, alors que 800 millions de personnes souffrent encore de la faim, que la sous-nutrition est indirectement responsable de la moitié des décès d’enfants de moins de 5 ans, et que le surpoids et l’obésité explosent » rappelle Anne-Dominique Israël, Référente du secteur Nutrition et Santé pour Action contre la Faim-France. « Pourtant des solutions simples et efficaces existent. Cette prise de conscience doit se concrétiser par des financements à la hauteur de l’enjeu.»

De la déclaration aux actions

Dans le cadre des 17 Objectifs de Développement Durable qui visent à éradiquer la pauvreté d’ici 2030, la Décennie d’action constitue un effort supplémentaire pour soutenir les Etats dans la lutte contre la faim.

Cette décennie d’action ne doit pas rester à l’état de déclaration. Tous les Etats, qu’ils aient des taux de sous-nutrition élevés ou pas, doivent agir maintenant contre la faim. « La Décennie d’action pour la nutrition est une opportunité unique. Nous attendons maintenant des actions concrètes de la part des gouvernements» affirme Serge Breysse, Directeur du département expertise et plaidoyer d’Action contre la Faim.

Certains pays se sont déjà engagés pour la nutrition, à l’exemple du Brésil qui a créé un programme d’alimentation scolaire qui nourrit 43 millions d’enfants à travers le pays et qui a permis de diviser par deux le retard de croissance des enfants en 10 ans.

La France, réellement engagée pour la nutrition ? 

Mais pour la plupart des états, il ne s’agit pas seulement de mettre en œuvre les engagements mais surtout de les financer. « Le compte à rebours ne sera réellement lancé que si les Etats s’engagent davantage financièrement » rappelle Serge Breysse. La France qui se présente comme une nation « engagée » dans la lutte pour la nutrition, s’engage de moins en moins financièrement. A la veille de la publication sa feuille de route sur la nutrition 2016-2020, le gouvernement français doit impérativement débloquer les moyens financiers ambitieux. Action contre la Faim appelle La France, qui n’est plus que le 5e bailleur mondial, doit s’engager davantage pour que cette décennie marque effectivement celle de la fin de la faim.


Contact presse Paris

Julia Belusa – 01 70 84 72 22 – jbelusa@actioncontrelafaim.org

Restez informés de nos dernières nouvelles

Votre adresse de messagerie est utilisée pour vous envoyer les lettres d'information d'Action contre la Faim.
Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.
En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits.