Faire un don

Votre navigateur internet n'est pas à jour.

Si vous souhaitez visionnez correctement le site d'Action contre la Faim, mettez à jour votre navigateur.
Trouvez la liste des dernières versions des navigateurs pris en charge ci-dessous.

Communiqués de presse

Journée Mondiale de l'Alimentation

Passer à l’action pour renforcer le Plan d’action mondial contre la malnutrition

Au moins 50 millions d’enfants de moins de cinq ans souffrent de malnutrition aiguë (une perte de poids extrême qui nuit à la santé), et près de 50 % des décès d’enfants de moins de cinq ans résultent de la malnutrition. La malnutrition aiguë a été – et demeure – hautement traitable et évitable. Pourtant, malgré l’existence d’un traitement qui sauve des vies et deux décennies de travail pour répondre aux besoins des enfants les plus vulnérables, les solutions actuelles bénéficient à moins de 20 % des enfants affectés par la maladie.

Aujourd’hui, en cette Journée Mondiale de l’Alimentation, nous nous trouvons à un tournant critique. Nous pouvons choisir de maintenir le cap, laissant environ 80% des enfants souffrant de malnutrition aigüe non traités. Ou bien nous pouvons transformer le système et sauver des millions de vies.

Le problème est quadruple:

  • L’approche actuelle pour traiter la malnutrition aigüe sévère est fragmentée et inutilement compliquée avec une différenciation faite entre malnutrition aiguë modérée et malnutrition aiguë sévère qui sont traitées séparément dans des systèmes supervisés par deux agences différentes de l’ONU
  • Le diagnostic et le traitement de la malnutrition aigüe sévère sont compliqués et limités aux établissements de santé, ce qui signifie que la mère et à ses enfants doivent parcourir de longues distances avant d’avoir accès aux soins vitaux.
  • Le financement du traitement de la malnutrition aiguë n’est pas à la hauteur de l’ampleur de la crise.
  • Les Ministères de la santé nationaux n’accordent souvent pas la priorité aux politiques et aux lignes budgétaires liées à la malnutrition

 

Tous les jours, nous rencontrons ces défis dans les pays et les communautés au sein desquels nous travaillons. Une volonté politique et des investissements financiers s’imposent d’urgence pour faire face à ces difficultés.

C’est pourquoi, Action contre la Faim, organisation humanitaire reconnue internationalement et travaillant dans certains des endroits les plus difficiles d’accès, appelle les dirigeants mondiaux – des fonctionnaires de l’ONU aux Ministères de la Santé – à accélérer leur action pour la mise en place d’un système de traitement plus efficace, rapide et accessible qui ne laisserait aucun enfant derrière nous.

Dans cette optique, Action contre la Faim est prêt à travailler main dans la main afin de s’assurer qu’un Plan d’Action Global ambitieux et limité dans le temps, propose des mesures concrètes pour faire face aux réalités de la crise; pour tenir les dirigeants responsables des engagements pris; pour continuer à renforcer nos programmes, stratégies, et partenariats qui accordent une grande importance au développement de l’accès aux services curatifs et préventifs; et pour faire valoir auprès des ministères de la Santé que ces solutions doivent être intégrées aux plans et budgets nationaux en santé et nutrition.

Le moment est venu de transformer la bonne volonté en actions concrètes et d’accorder à ce problème de santé négligé l’attention qu’il mérite et les ressources dont il a besoin.

 

Restez informés de nos dernières nouvelles

Votre adresse de messagerie est utilisée pour vous envoyer les lettres d'information d'Action contre la Faim.
Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.
En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits.