Faire un don

Votre navigateur internet n'est pas à jour.

Si vous souhaitez visionnez correctement le site d'Action contre la Faim, mettez à jour votre navigateur.
Trouvez la liste des dernières versions des navigateurs pris en charge ci-dessous.

Communiqués de presse

Sahel

La France et le Canada doivent s’unir pour la santé des femmes et des enfants au Sahel

Nos deux pays ont fait de l’égalité des genres, de la santé, de la nutrition et de l’éducation des priorités de premier rang. Une collaboration renforcée franco-canadienne dans les pays d’Afrique francophone, et plus particulièrement dans la zone sahélienne, permettrait d’apporter une dynamique complémentaire aux efforts de développement déjà déployés dans la région.

Si le Sahel est confronté à une instabilité et à une fragilité généralisées, les femmes, les enfants et les adolescentes en sont les premières victimes en raison d’une faible priorité donnée à ces enjeux : le déficit de financement au niveau mondial est estimé à 33 milliards d’US$ par an. Aucun progrès dans la région ne pourra se faire sans mettre l’accent sur les renforcements des systèmes de santé, l’autonomisation des femmes et les droits sexuels et reproductifs, l’éducation des jeunes filles notamment en situation de crise, l’accès aux soins de santé essentiels.

En contribuant, entre autres, au Mécanisme de financement mondial, la France et le Canada pourront mobiliser davantage de ressources nationales, de financements de l’Association internationale de développement (AID) en fléchant les financements sur une des régions les plus désavantagées ; où les droits sexuels et reproductifs, l’éducation des jeunes filles notamment en situation de crise, l’accès aux soins de santé et nutritionnels essentiels sont historiquement négligés.

Une collaboration renforcée franco-canadienne dans la région permettrait de garantir un accès gratuit aux services de santé, nutritionnels et éducatifs et à des systèmes de protection sociale équitables en apportant leur expertise et expériences nationales.

Une annonce commune du soutien et de nouveaux engagements financiers pour la santé des femmes et des enfants au Sahel, en particulier à travers le Mécanisme de financement mondial, serait la traduction du leadership diplomatique affichée de nos deux pays qui assureront consécutivement les présidences du G7 pour cette année et la suivante.


Contact :

Action Santé Mondiale
Pauline Pruvost
ppruvost@ghadvocates.org
+33 9 83 25 40 71

Restez informés de nos dernières nouvelles

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour nous permettre de réaliser des statistiques de visites. Politique de confidentialité

J'accepte