Faire un don

Votre navigateur internet n'est pas à jour.

Si vous souhaitez visionnez correctement le site d'Action contre la Faim, mettez à jour votre navigateur.
Trouvez la liste des dernières versions des navigateurs pris en charge ci-dessous.

haiti-1.jpg

Communiqués de presse

En direct d'Haïti

Lundi 25 janvier 2010

haiti-1.jpg

03h30 Port-au-Prince / 09h30 Paris

Tous les journalistes de France ont décidé de couvrir la conférence sur la reconstruction de Haïti qui se tient à Montréal et veulent donc nous entendre sur le sujet. Tout en rappelant que l’urgence est encore là et que la reconstruction ne peut se faire qu’avec l’adhésion de tous, on parle de la nécessité de soutenir un pays déjà fragile avant le séisme, des facteurs aggravants, de la relance économique en impliquant le peuple et les institutions haïtiennes…

04h00 Port-au-Prince / 10h00 Paris

Réunion de l’équipe d’Isabelle. Objectifs ce matin : organigramme / retour sur les contacts hier soir avec la mission / point bailleurs / RH.

Côté organigramme : On va atteindre le total de 65 expatriés sur la mission assez rapidement… Plusieurs points réaffirmés :

  • l’importance de décider qui supervise quoi pour structurer et être opérationnel ;
  • ne pas séparer les coordinateurs en charge des projets urgence et ceux des programmes qui étaient en cours dans le pays avant le séisme. Ceci afin de garder la cohérence de l’expérience du personnel qui était déjà sur le terrain et d’anticiper sur sa reprise à terme de tous les programmes (y compris « urgence »).

Tous ceux censés arrivés ce week-end sont bien là, fonctionnement impeccable. L’équipe de Gonaïves a été autorisée à réintégrer la maison (tous très fatigués, les conditions d’hébergement dehors étant difficiles).

Côté distribution alimentaire : réunion prévue avec Florence en début d’après-midi (14h00) au sujet de la proposition faite à ACF de participer à une distribution massive de nourriture avec l’armée américaine. La décision est prise de refuser l’approche proposée : la présence d’une escorte armée ne garantit pas le bon déroulement des opérations de distribution, voire augmente le potentiel de dérapage. Un récapitulatif écrit sera envoyé à la mission dans les plus brefs délais.

08h00 Port-au-Prince / 14h00 Paris

Contact téléphonique entre Isabelle et Olivier, le chef de mission.

Olivier a envoyé un e-mail à d’autres chefs de mission sur place pour réunir des avis différents sur la question des distributions alimentaires et de l’approche militaro-humanitaire qui va à l’encontre de notre charte.

Pendant ce temps, rendez-vous au Champ de Mars entre Jonathan et une fine équipe de Hollandais – hydrauliciens – retraités venus donner un coup de main.

08h30 Port-au-Prince / 14h30 Paris

Début de la distribution de BP5 à Canapé Vert, qui avait dû être annulée hier. Sans militaire, mais avec des cartes de distributions : tout se passe bien.

09h00 Port-au-Prince / 15h00 Paris

Olivier et Pierre sont à la base des Nations Unies pour discuter de l’organisation de grandes distributions alimentaires dans toute la ville.

09h30 Port-au-Prince / 15h30 Paris

Béatrice, en coordination avec le Programme Alimentaire Mondial (UN) et Oxfam, met au point les questionnaires qui permettront de faire de vastes enquêtes auprès des ménages sur l’impact du séisme et les stratégies de survie développées par les sinistrés.

09h45 Port-au-Prince / 15h45 Paris :

La mission valide l’organigramme renvoyé par Bérengère. « On y est ! »

10h00 Port-au-Prince / 16h00 Paris

Au milieu du Champs de Mars, au sein du Ministère de la Culture, Jonathan trouve un forage qui pourrait être utile. C’est parti pour fouiller : 40 mètres de tuyaux sont sortis de terre.

Au siège d’ACF, une équipe de France 3 vient filmer le pool d’urgence avant une interview avec Florence sur la reconstruction en Haïti. Pas facile de continuer de travailler avec la perche au dessus de la tête et la caméra qui zoome. Florence et Isabelle essayent tant bien que mal de finaliser le positionnement de l’organisation sur les distributions alimentaires avec le chef de mission malgré les micros, les caméras…

11h00 Port-au-Prince / 17h00 Paris

Elisabeth enchaîne les recrutements pour former des équipes de promoteurs de l’hygiène dans les camps.

12h00 Port-au-Prince / 18h00 Paris

Début d’une deuxième distribution de nourriture pour 2.500 sinistrés à Cannot, camp perché sur une colline de Port-au-Prince. En contrebas, pas une maison n’est debout.

13h00 Port-au-Prince / 19h00 Paris

Il y a bien de l’eau au fond du forage du Champs de Mars : on va pouvoir utiliser ce forage pour faciliter le remplissage des réservoirs d’eau installés dans la ville au lieu des multiples rotations de camions qui viennent de loin.

Contact mission / siège :

  • Diem reviendra travailler en février.
  • Une cinquième tente/crèche a été ouverte.

14h00 Port-au-Prince / 20h00 Paris

Dans la maison branlante d’ACF, les logisticiens installent des étais pour consolider le plafond. Maintenant, il faut donc en plus faire attention à ne pas se prendre de poteaux dans la figure quand on traverse le bureau…

14h30 Port-au-Prince / 20h30 Paris

Une erreur de formule Excel nous fait revoir à la hausse le contenu du 747 qui doit partir de Dubaï. « Tu veux plus de couvertures ou plus de bâches en Tarpoline ? » demande JB à Isabelle. « Je veux plus de tout ! », répond elle… « OK », fait il. « Je fais au mieux ! »  Z.  E. N.    

15h00 Port-au-Prince / 21h00 Paris

Julie, la psy, entend parler de viols dans les camps et réfléchit à ce que l’on pourrait faire pour tenter de limiter ces agressions. « Construire des douches fermées, notamment. Ça protègera déjà un peu la pudeur des femmes qui sont aujourd’hui obligées de se laver devant tout le monde dans la rue », répond la Wash.

16h30 Port-au-Prince / 22h30 Paris

Solino, Christ Roy, rue Vaillant, Galilée, Petite savane… 8 nouveaux sites ont été préparés par Martha pour installer des réservoirs d’eau.

17h00 Port-au-Prince / 23h00 Paris

Encore de nouveaux arrivants ce soir : on en est à 45 expatriés. Question habituelle : « On s’est pas déjà croisé au Tchad ou en Afghanistan ? »

18h00 Port-au-Prince / 00h00 Paris

« Wash » et « Food security » s’échangent les adresses des nouveaux camps qu’ils ont repérés pendant la journée. On entend des phrases surréalistes : « le satellite de l’Eglise de Dieu n’a pas reçu d’aide, en revanche Platon a de l’eau. »

19h00 Port-au-Prince / 01h00 Paris

On s’installe dans la nouvelle tente/bureau des équipes de sécurité alimentaire pour faire le point du jour. « La food sec est un peu bancale, non ? » : l’unique place restante était dans la pente…

19h25 Port-au-Prince / 01h25 Paris

Laurent apprend qu’il va devoir gérer le « Parc de Brouette » pour les activités de « Cash for Work » mises en place afin de déblayer les rues. « Ça fait pas mal sur un C.V. gestionnaire du Parc de Brouette. »

20h38 Port-au-Prince / 02h38 Paris

Pendant la réunion Wash : « normalement, demain 4 nouveaux réservoirs seront approvisionnés en eau potable. » Réponse : « tu as déjà vu une journée qui se déroulait normalement depuis 15 jours ? »

22h00 Port-au-Prince / 04h00 Paris

Tout le monde se relaie un par un autour de l’unique connexion Outlook pour envoyer ses e-mails.

Restez informés de nos dernières nouvelles

Votre adresse de messagerie est utilisée pour vous envoyer les lettres d'information d'Action contre la Faim.
Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.
En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits.