Faire un don

Votre navigateur internet n'est pas à jour.

Si vous souhaitez visionnez correctement le site d'Action contre la Faim, mettez à jour votre navigateur.
Trouvez la liste des dernières versions des navigateurs pris en charge ci-dessous.

ebola-liberia-1.png

Communiqués de presse

Libéria

LA VIGILANCE RESTE DE MISE, LE COMBAT CONTINUE !

ebola-liberia-1.png

Le dernier cas déclaré d’Ebola au Libéria remontait au 12 juillet dernier et laissait espérer une éradication du virus. Au cœur de cette victoire temporaire se trouvait le travail coordonné de tous les acteurs impliqués (gouvernement, ONGs, communautés…), la mise en place et le strict respect de protocoles et de mécanismes de suivis et d’identification des cas, ainsi que la mobilisation de tous. Pourtant, depuis le 19 novembre 2015 le virus est de retour dans le pays : 3 cas ont été confirmés (dont 1 décès) et 148 personnes identifiées comme ayant été en contact avec les malades.

Le caractère endémique du virus laisse craindre de nouvelles rechutes dans les mois et années à venir. « Ça n’est pas la première rechute. Les équipes d’ACF restent en alerte car dès que l’on  relâche l’attention le virus réapparaît » rappelle Juan Gabriel Wells, le Directeur de la mission d’ACF au Libéria. « Malheureusement malgré les efforts des autorités en matière de surveillance et les mesures de prévention mises en place, le niveau de vigilance depuis les derniers cas était trop bas. On ne peut pas baisser la garde à chaque annonce d’éradication du virus ». Le nombre important de personnes ayant été en contact avec les malades démontre par exemple que les mécanismes d’identification des symptômes n’ont pas forcément été suivis selon les protocoles de Prévention et de Contrôle des Infections (PCI). Ils avaient pourtant prouvé leur efficacité, mais cela montre qu’une réponse plus complète et de long terme est nécessaire pour renforcer le système de santé, lui permettre d’être réactif. Il faudra également veiller à maintenir un système de surveillance adéquat et des protocoles de PCI de qualité dans les centres de santé. D’autant plus que l’on sait que le système de santé ne pourra pas faire face seul à de nouveaux cas Ebola.

En se basant sur l’expérience et l’expertise acquises lors de la précédente épidémie on sait qu’il est possible de la contrôler si les acteurs restent très vigilants et apportent une réponse rapide et coordonnée impliquant tous les acteurs et les communautés. « Il ne faut en aucun cas relâcher la surveillance et bien veillez au respect des protocoles si l’on veut éradiquer durablement ce fléau du Libéria ».

ACF est engagé auprès du Ministère de la Santé et en partenariat avec International Rescue  Commitee (IRC) dans différents domaines :

  • Suivi des contacts (visites journalières des personnes ayant été en contact avec un des 3 cas identifiés) et soutien à la coordination pour l’identification et le suivi des contacts ;
  • Distribution de kits hygiène pour les contacts suivis (en isolement)
  • Evaluation des besoins en eau et assainissement dans les communautés, écoles, centres de santé… (ACF va construire des latrines temporaires dans le centre de traitement Ebola)
  • Soutien psychosocial au niveau des contacts identifiés, dans les communautés et les écoles

 


 

Porte-parole disponible pour interview

Contact presse : Julia Belusa – jbelusa@actioncontrelafaim.org 

01 70 84 72 22 / 06 70 01 58 43

Crédit photo Agnès Varraine-Leca

Restez informés de nos dernières nouvelles