Faire un don

Votre navigateur internet n'est pas à jour.

Si vous souhaitez visionnez correctement le site d'Action contre la Faim, mettez à jour votre navigateur.
Trouvez la liste des dernières versions des navigateurs pris en charge ci-dessous.

10298748_1465490003683477_4040569241893110821_n-1.jpg

Communiqués de presse

Des cibles ambitieuses pour sauver des vies

Où en sont les 50 pays à forte prévalence de sous-nutrition ?

10298748_1465490003683477_4040569241893110821_n-1.jpg

Dans l’ensemble, il apparaît clairement qu’un plus grand nombre de pays à forte prévalence en malnutrition doivent adopter des cibles nationales de réduction de la malnutrition qui soient spécifiques et alignées sur les cibles mondiales de l’assemblée mondiale de la santé, ou renouveler les cibles existantes quand celles-ci sont dépassées ou en passe de l’être.

En 2012, l’Assemblée mondiale de la Santé (AMS) a adopté une résolution établissant six objectifs mondiaux en matière de nutrition. En 2016, les pays ont réitéré leurs engagements à la WHA et ont convenu de fixer des objectifs nationaux, spécifiques au contexte pour accélérer les progrès dans ces mêmes domaines.

Ce tableau de suivi explore le niveau des progrès réalisés par les gouvernements de  50 pays à forte prévalence en malnutrition dans l’adoption de cibles de réduction de la malnutrition qui soient SMART (spécifiques, mesurables, atteignables, réalistes et Temporellement définies), avec un focus sur le retard de croissance, l’émaciation et l’allaitement.

Bien que de plus en plus de pays adoptent des objectifs nationaux de nutrition et les intègrent dans leurs politiques nationales, beaucoup d’efforts sont encore nécessaires.

  • L’analyse de 50 politiques et plans de nutrition révèle que, sur un total potentiel de 150 cibles (trois cibles – émaciation, retard de croissance et allaitement pour chacun des 50 pays), il n’existe que 78 cibles.
  • Sur les 78 cibles existantes, nombreuses sont désuètes. Seules huit sont alignées sur le calendrier des cibles globales de nutrition (à savoir 2025). Il est urgent de mettre à jour les cibles de réduction de l’émaciation, du retard de croissance et de l’allaitement.

Au-delà de cette analyse globale, ce tableau de suivi compare la performance de ces 50 pays en ce qui concerne l’adoption de cibles nationales nutrition et les progrès vers les cibles mondiales. Le classement montre que les pays africains sont plus performants que leurs homologues asiatiques, et par une marge considérable. Seuls 16% des pays asiatiques sur le tableau de bord démontrent un niveau «élevé» ou «moyen» d’engagement, quand 40% des pays africains sont dans ces deux premières catégories.

Fixer des cibles nationales de réduction de la malnutrition représente une étape essentielle vers la réduction de cette maladie. L’adoption de ces cibles peut aider à mettre en branle un processus global de planification qui identifie des actions concrètes et facilite la mobilisation des ressources, et ainsi traduire efficacement les engagements en résultats.

L’adoption de cibles et les progrès vers la réduction de la malnutrition vont de pair. Génération Nutrition appelle tous les gouvernements à définir des ambitions élevées en matière de nutrition aujourd’hui, pour, demain, sauver des vies.

Restez informés de nos dernières nouvelles

Votre adresse de messagerie est utilisée pour vous envoyer les lettres d'information d'Action contre la Faim.
Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.
En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits.