Faire un don

Votre navigateur internet n'est pas à jour.

Si vous souhaitez visionnez correctement le site d'Action contre la Faim, mettez à jour votre navigateur.
Trouvez la liste des dernières versions des navigateurs pris en charge ci-dessous.

agnes_1-1.jpg

Communiqués de presse

Assassinat d'Agnès Dury

6 ans après, enfin une note d'espoir

agnes_1-1.jpg

Dans un arrêt datant du 2 octobre 2013, la Cour d’Appel de Dijon ordonne que la juge d’instruction de la juridiction de Mâcon soit dessaisie de l’affaire, au profit de la co-saisine de deux juges d’instruction de la juridiction de Chalon sur Saône, M. Dailly-Salins et Mme Aussavy. Ce sont eux qui sont désormais chargés de mener l’instruction. Dans ses conclusions la Cour d’Appel remarque que jusqu’alors l’instruction « n’avanç[ait] que sous l’impulsion des parties civiles », que « le positionnement pris par la juge d’instruction marqu[ait] un désinvestissement dommageable à l’affaire » et qu’elle avait de fait « perdu la crédibilité nécessaire à la poursuite sereine de l’enquête. […] Il est dans l’intérêt de la bonne administration de la justice d’ordonner le dessaisissement du juge de ce dossier. »

Lors de leur première rencontre avec les juges, les parties civiles ont pu constater leur volonté de s’investir dans le dossier, illustrée par leur impatience à se rendre sur place pour mener l’enquête. Cette attitude qui contraste avec le manque d’investissement et de stratégie d’enquête qui a marqué les 6 années de procédure, a suscité d’importantes attentes vis-à-vis de la justice française et a ravivé l’espoir de voir un jour enfin les coupables répondre de leur acte.

Rappel des faits:

 

 

 

La volonté de justice des parties civiles chaque jour plus forte

 

Durant toutes ces années, les parties civiles n’ont jamais relâché leurs efforts, demandant infatigablement à voir des progrès réels et concrets dans l’enquête, et surtout que toutes les pistes soient prises en considération.

Le récent changement de direction au sein ACF n’a d’ailleurs pas entamé la volonté de l’organisation, comme le rappelle Mike Penrose, nouveau Directeur Général d’ACF-France : « Ce drame a profondément marqué les équipes d’Action contre la Faim et nous ne relâcherons pas la pression tant que la lumière ne sera pas faite sur ce qui s’est passé durant la nuit tragique du 31 décembre 2007 à Ruyigi. »

 

 

Pour voir le teaser du documentaire « Qui a tué Agnès Dury ?

Contre-enquête sur la mort d’une jeune humanitaire » 

 

Contacts presse :

Julia Belusa : + 33 1 43 35 82 22 / jbelusa@actioncontrelafaim.org

Contact urgence et jours fériés : + 33 6 70 01 58 43 / + 33 6 70 01 58 34

Restez informés de nos dernières nouvelles

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour nous permettre de réaliser des statistiques de visites. Politique de confidentialité

J'accepte