Faire un don

Votre navigateur internet n'est pas à jour.

Si vous souhaitez visionnez correctement le site d'Action contre la Faim, mettez à jour votre navigateur.
Trouvez la liste des dernières versions des navigateurs pris en charge ci-dessous.

yemen-compressed.jpg Florian Seriex

À la Une

Yémen

Un cessez-le-feu immédiat est nécessaire pour soulager une population civile à bout de souffle

La population civile est prise au piège d’affrontements de plus en plus intenses entre des forces alliées à l’ancien président Ali Abdallah Saleh et les milices Houthis. Ces affrontements exacerbent une situation humanitaire déjà catastrophique.

Des dizaines de personnes sont mortes à cause des affrontements particulièrement violents des cinq derniers jours. Des combats violents à Sanaa et dans les gouvernorats environnants ont forcé les civils à se cacher et ont laissé toute la population sans accès aux services de base. Les ambulances et les équipes médicales ne peuvent accéder aux blessés, les gens ne peuvent sortir de chez eux pour acheter de la nourriture et des biens de premières nécessités. Cela s’ajoute à une situation désastreuse déjà marquée la récente augmentation des prix dans le pays.

L’aéroport de Sanaa, qui est une bouée de sauvetage pour les secours et les travailleurs humanitaires, a été frappé dimanche par quatre frappes aériennes et les opérations humanitaires ont été forcées de cesser en attendant une amélioration des conditions sécuritaires.

"Personne n’est à l’abri des bombardements. Les habitants sont piégés dans leurs propres maisons et le peu d'eau et de nourriture restant seront rapidement épuisés. Nos équipes et les personnes à qui nous venons en aide sont à l’abri mais tant que la violence n'aura pas disparu, les besoins de base ne pourront être satisfaits"
Mutasim Hamdan
Directeur, Norwegian Refugee Council

Après le blocus critique du mois dernier, cette nouvelle vague de violence frappe de nouveau de plein fouet le peuple yéménite à Sanaa et dans les autres grandes villes du nord du pays. Cela s’ajoute à près de 3 ans de guerre qui ont déjà menacé la vie de millions de Yéménites en les privant d’accès à la nourriture, à l’eau et aux soins de santé.

"Nos opérations de sauvetage sont suspendues et nos employés sont confinés à cause des bombardements. La communauté internationale doit de toute urgence faire pression sur toutes les parties prenantes au conflit pour mettre fin à cette horreur et apporter une assistance immédiate"
Shane Stevenson
directeur pays, Oxfam au Yémen

Les organisations signataires appellent toutes les parties prenantes à convenir d’un cessez-le-feu immédiat et à permettre un accès sans entrave à l’aide humanitaire d’urgence. Nous appelons en outre la communauté internationale, en particulier, ceux qui ont une influence sur les parties prenantes au conflit et les membres du Conseil de sécurité, à agir immédiatement pour parvenir à une solution politique au Yémen.

Organisations signataires :

  • CARE International
  • Norwegian Refugee Council
  • Oxfam International
  • ACTED
  • Action contre la Faim

Restez informés de nos dernières nouvelles

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour nous permettre de réaliser des statistiques de visites. Politique de confidentialité

J'accepte