Faire un don

Votre navigateur internet n'est pas à jour.

Si vous souhaitez visionnez correctement le site d'Action contre la Faim, mettez à jour votre navigateur.
Trouvez la liste des dernières versions des navigateurs pris en charge ci-dessous.

irq-2014-08-28_1-1.jpg

À la Une

Urgences humanitaires

quelle place dans l’agenda du développement ?

irq-2014-08-28_1-1.jpg

Forum Mondial de l’Eau du 12 au 17 avril 2015 en Corée du Sud

Dans le cadre de ce forum, ACF interviendra sur la réponse aux désastres humanitaires et leur prévention par les politiques de gestion des risques. Les crises humanitaires, qu’elles soient d’origine naturelle ou humaine, augmentent en fréquence et en intensité. Elles touchent chaque année plus de 300 millions de personnes, dont 40 millions sont concernées par les catastrophes naturelles.

Ces crises ont un besoin vital d’interventions humanitaires pour aider les populations, notamment en termes d’accès à l’eau potable, l’assainissement et l’hygiène. Par ailleurs, même si elles sont progressivement, maitrisées, les maladies liées à l’eau et à l’assainissement sont encore aujourd’hui à l’origine du décès de 31% des enfants de moins de cinq ans.

Face à ce constat, une réponse humanitaire coordonnée, globale, appropriée et immédiate doit être financée. Pour être efficace, cette réponse doit être accompagnée de stratégies nationales permettant l’anticipation des crises. L’intervention d’urgence doit quant à elle être connectée avec le programme de développement des états pour assurer une transition souple à la population, et accroître sa résilience dans l’éventualité d’une nouvelle crise.

A l’heure actuelle, les prises de consciences politiques et les financements sont définitivement insuffisants. Aucun accord ferme sur des financements additionnels pour la réduction des risques n’a été trouvé lors de la récente conférence mondiale de Sendai, au Japon. La déclaration ministérielle signée par les états lors du Forum Mondial de l’Eau de Marseille, le 13 Mars 2012, faisait ressortir le thème de l’urgence. Cette prise de conscience politique doit perdurer dans la déclaration ministérielle que s’apprêtent à signer les états à Daegu, en Corée, la semaine prochaine.

Dans ce contexte, ACF souhaite mobiliser les acteurs du Forum Mondial de l’Eau, et plus globalement les acteurs internationaux, politiques et bailleurs de fonds, en rassemblant autour de stratégies toujours plus abondantes, flexibles, cohérentes et efficaces. Les moyens de lier les programmes d’urgence et de développement plus étroitement existent et ils seront aussi abordés lors du Forum, ainsi que l’approche préventive des crises.

Porte-parole disponible pour interview en Corée du sud et à Paris
Contact presse: Agnes VARRAINE-LECA
avarraineleca@actioncontrelafaim.org

01 70 84 72 22 / 06 70 01 58 43


Photogaphie © Rob Holden – Irak

Restez informés de nos dernières nouvelles

Votre adresse de messagerie est utilisée pour vous envoyer les lettres d'information d'Action contre la Faim.
Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.
En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits.