Faire un don

Votre navigateur internet n'est pas à jour.

Si vous souhaitez visionnez correctement le site d'Action contre la Faim, mettez à jour votre navigateur.
Trouvez la liste des dernières versions des navigateurs pris en charge ci-dessous.

article_sahel_lucile-grosjean-banque-cereale-tchad-2012_0-1.jpg

À la Une

Tchad

les banques de céréales pour parer aux déficits

article_sahel_lucile-grosjean-banque-cereale-tchad-2012_0-1.jpg

Quel est le principe des banques de céréales ? Il s’agit de constituer des réserves lors des récoltes, qui permettent de se préparer aux périodes de pénuries, tout en échappant à la spéculation. Les adhérents évitent ainsi de s’approvisionner sur les marchés au moment où les prix augmentent.

Ces banques sont gérées par des organisations paysannes ou comités de village, comme l’explique Adoum Adji Korouma, chef du village de Blatchidi au Tchad, qui a mis sur pied une de ces banques avec le soutien d’ACF. « Ce système nous permet de constituer des réserves, que nous vendons lors de la période de soudure aux adhérents à un tarif assez bas. Avec les bénéfices retirés de la vente, nous achetons de stocks plus importants de céréales, et ainsi de suite. En cette année difficile, ce système est particulièrement utile. »

Pour permettre de constituer le stock de départ de cette banque de céréales, ACF a fourni 6500 kilos de céréales, ainsi que des matériaux de construction, avec lesquels les villageois ont construit le bâtiment. Elle accompagne aussi les villages dans la gestion de la banque.

 

Restez informés de nos dernières nouvelles

Votre adresse de messagerie est utilisée pour vous envoyer les lettres d'information d'Action contre la Faim.
Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.
En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits.