Faire un don

Votre navigateur internet n'est pas à jour.

Si vous souhaitez visionnez correctement le site d'Action contre la Faim, mettez à jour votre navigateur.
Trouvez la liste des dernières versions des navigateurs pris en charge ci-dessous.

logo_action_contre_la_faim-350.png

À la Une

Séisme à Java

Action contre la Faim se mobilise dans les zones reculées

logo_action_contre_la_faim-350.png

Des besoins considérables : abris, nourriture, eau et assainissement

Le séisme du 27 mai dernier a causé d’immenses dégâts matériels : dans certaines zones ce sont 80% des maisons qui sont détruites partiellement ou totalement, dans les zones urbaines, les réseaux d’eau sont en partie détruits tandis que la plupart des installations sanitaires auraient été endommagées entraînant un potentiel risque de contaminations des eaux souterraine. Déjà, les populations les plus reculées dans les zones rurales font face à des problèmes d’accès à la nourriture et à l’eau potable avec pour corollaire des risques d’une dégradation de leurs situation alimentaire et sanitaire dans les jours à venir.

Une solidarité locale immédiate qui risque de se tarir

Une aide importante et cruciale est arrivée dès les premiers jours suivant la catastrophe, souvent spontanée et émanant par exemple des populations non affectées. Elle témoigne une nouvelle fois de la formidable solidarité dont font souvent preuve les indonésiens lors de tels épreuves. Malheureusement cette aide risque de se tarir à court ou moyen terme. Après la première urgence et les premières secours, c’est d’une assistance et d’un soutien structuré dont ont besoin les populations sinistrées.

Une intervention ciblée sur des zones reculées

Comme souvent, Action contre la Faim a décidé d’intervenir auprès des plus vulnérables. L’association va donc assurer les besoins de base (nourriture, eau et assainissement) auprès de populations reculées et difficiles d’accès –estimées à 50 000 personnes- dans 3 sous-districts (1 du district de Bantul, et 2 dans le district de Klaten) : distribution de BP5 (biscuits protéinés) pour les familles avec enfants, d’eau potable, des kits d’urgence etc. Très rapidement, dès la semaine prochaine, l’association va évaluer la situation nutritionnelle et les conséquences psychosociales du choc subits par les populations afin d’intervenir sur les besoins liés à la post-urgence.

Action contre la Faim lance un appel aux dons pour les populations sinistrées de Java :

 

Action contre la Faim

Libre réponse 64 731

75 681 PARIS CEDEX 14

Restez informés de nos dernières nouvelles

Votre adresse de messagerie est utilisée pour vous envoyer les lettres d'information d'Action contre la Faim.
Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.
En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits.