Faire un don

Votre navigateur internet n'est pas à jour.

Si vous souhaitez visionnez correctement le site d'Action contre la Faim, mettez à jour votre navigateur.
Trouvez la liste des dernières versions des navigateurs pris en charge ci-dessous.

somalie_8._tfc_moga_sud._fev_2003_2-1.jpg

À la Une

Mogadiscio

Action contre la Faim s'inquiète de la détérioration de la situation humanitaire due à l'escalade de violence actuelle

somalie_8._tfc_moga_sud._fev_2003_2-1.jpg

La situation humanitaire en Somalie et en particulier dans Mogadiscio et ses environs s’aggrave, alors que de nombreux indicateurs de malnutrition et de déplacements de populations étaient déjà alarmants. Les combats très violents poussent non seulement une partie de la population à fuir la ville, mais ils limitent aussi pour ceux qui restent l’accès au peu de services vitaux disponibles dans la capitale, comme par exemple les centre médicaux ou nutritionnels d’ACF. Enfin, les travailleurs humanitaires eux-mêmes accèdent de plus ne plus difficilement aux plus vulnérables, à cause de cette insécurité.

Ces jours derniers, à cause des combats, des employés d’Action contre la Faim n’ont tout simplement pas pu rejoindre les structures humanitaires d’ACF situées dans la partie sud de la ville. Encore plus inquiétant : « Le week end dernier, 25% des enfants sévèrement malnutris pris en charge dans nos centres de nutrition thérapeutique et leurs familles ont dû quitter le centre à cause des combats qui faisaient rage aux alentours. Les gens n’avaient pas d’autres alternatives que de trouver refuge autre part » témoigne Nuur Sheik Ibrahim, nutritionniste à Mogadiscio.

ACF mène des programmes d’urgence dans Mogadiscio depuis 1992. Ces programmes bénéficient directement à environ 5 000 personnes par mois et indirectement à 50 000 personnes à travers des programmes de chloration de l’eau. Nos équipes sur place ont malheureusement l’habitude de faire face à une violence latente, à l’instabilité politique et au banditisme mais l’aggravation actuelle du niveau d’insécurité est inacceptable.

Action contre la Faim, en tant qu’organisation non gouvernementale indépendante, guidée par les cruciaux principes humanitaires (neutralité et impartialité) énoncés dans sa charte, demande à toutes les parties impliquées directement ou indirectement dans le conflit en Somalie de prendre leurs responsabilités en assurant le respect du Droit International Humanitaire, incluant l’accès libre et direct des populations à l’aide humanitaire indépendante et impartial.

C’est l’unique solution pour stopper une catastrophe humanitaire imminente.

Restez informés de nos dernières nouvelles

Votre adresse de messagerie est utilisée pour vous envoyer les lettres d'information d'Action contre la Faim.
Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.
En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits.