Faire un don

Votre navigateur internet n'est pas à jour.

Si vous souhaitez visionnez correctement le site d'Action contre la Faim, mettez à jour votre navigateur.
Trouvez la liste des dernières versions des navigateurs pris en charge ci-dessous.

article_jma_11102012-1.jpg

À la Une

Marchés agricoles

variations fatales

article_jma_11102012-1.jpg

Facteur d’inquiétude : cette tendance à la hausse intervient alors que de nombreuses populations sont aujourd’hui encore fragilisées par les suites de la crise de 2008 et le très haut niveau des prix maintenu depuis lors. Certaines ont aussi été frappées par des épreuves récentes : crise alimentaire au Sahel en 2011-2012 ; dans la Corne de l’Afrique en 2011.

 

Cependant, si la situation est préoccupante, « ce n’est pas encore la crise », comme l’a souligné José Graziano da Silva, directeur général de la FAO

 

  • Parce qu’une stabilisation des prix en hausse (soja, maïs, blé) n’est pas exclue
  • Parce que le riz, la céréale la plus consommée dans les pays en développement, n’a pas connu d‘augmentation à ce jour
  • Parce que les prix mondiaux actuels, s’ils se maintiennent, ne se répercuteront dans l’assiette des consommateurs que dans 6 mois environ : Les céréales achetées aujourd’hui sur le marché mondial seront utilisées en moyenne dans 3 mois par les éleveurs et les industriels agro-alimentaires, qui les transformeront à leur tour…

 

QUE DES POLITIQUES EFFICACES ET D’AMPLEUR SOIENT MISES EN PLACE ?

FAUDRA-T-IL ATTENDRE QUE L’ENVOL DES PRIX GONFLE LE NOMBRE D’ENFANTS SOUS-NUTRIS POUR PRENDRE LES MESURES QUI S’IMPOSENT?

 

Il faut dès à présent préparer les réponses d’urgence qui seront nécessaires si l’augmentation des prix alimentaires se poursuit et met les ménages en insécurité alimentaire : distributions ciblées, transferts monétaires…

Mais il faut également oeuvrer sur le long terme pour assurer la sécurité alimentaire et nutritionnelle de tous, de façon à renforcer la résilience en cas de perturbations sur les marchés (voir page 8) ou de choc affectant l’accès à la nourriture (sécheresse, conflit etc).

 

 

Restez informés de nos dernières nouvelles

Votre adresse de messagerie est utilisée pour vous envoyer les lettres d'information d'Action contre la Faim.
Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.
En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits.