Faire un don

Votre navigateur internet n'est pas à jour.

Si vous souhaitez visionnez correctement le site d'Action contre la Faim, mettez à jour votre navigateur.
Trouvez la liste des dernières versions des navigateurs pris en charge ci-dessous.

France La Chorba © Coraline Leguay pour Action contre la Faim

À la Une

France

Les acteurs de l’aide unis pour répondre aux besoins grandissants

Depuis quelques mois l’association La Chorba distribue chaque soir de la semaine plus de 200 repas chauds à des personnes en situation de précarité dans le réfectoire de l’Hôtel de Ville. Orientés par des associations partenaires, hommes et femmes viennent diner sur place un repas complet et équilibré. Les plats sont préparés à partir d’invendus alimentaires par des salariés en insertion, en collaboration avec les équipes d’Ernest, du Refugee Food Festival et d’autres associations.

« Le profil des personnes qui viennent ici est très divers. Au-delà du fait que les personnes viennent pour un repas, pour couvrir ce besoin fondamental, il y en aussi qui viennent chercher de la sociabilité. On a par exemple des personnes avec des minimas sociaux, à la retraite, qui vivent seules et pour elles c’est très important de pouvoir se retrouver et de partager des émotions. » – Khater, co-fondateur et directeur de La Chorba

Ensemble, les associations unissent leurs forces pour proposer accueil et soutien à ceux qui en ont besoin. Face à la crise économique et sociale engendrée par la pandémie de nombreuses personnes se retrouvent aujourd’hui désarmées.

« En travaillant ensemble, chacun amène son savoir, ses manières de faire, son expertise. A travers cette complémentarité, on essaie de faire plus pour les personnes qui viennent ici. » – Hélène Quéau, directrice de la mission France d’Action contre la Faim.

P1000513

Hôtel de Ville - Paris

Distribution de repas assis par La Chorba et Action contre la Faim.

© Tom Gustin pour Action contre la Faim

France La Chorba © Tom Gustin pour Action contre la Faim

Hôtel de Ville - Paris

Distribution de repas assis par La Chorba et Action contre la Faim.

© Tom Gustin pour Action contre la Faim

France La Chorba © Tom Gustin pour Action contre la Faim

Hôtel de Ville - Paris

Distribution de repas assis par La Chorba et Action contre la Faim.

© Tom Gustin pour Action contre la Faim

1/3

Action contre la Faim vient à la rencontre des bénéficiaires de ce dispositif afin de mieux les connaitre et de comprendre leurs contraintes pour couvrir leurs besoins de première nécessité et leurs droits essentiels. Nos enquêtes ont mis en évidence des difficultés d’accès très fortes à l’alimentation. Par exemple 40% des personnes interrogées n’avaient pris qu’un repas le jour de l’enquête, très probablement celui distribué par La Chorba. D’ailleurs, 57% d’entre elles expliquent n’avoir recours à l’aide alimentaire que depuis la crise sanitaire.

« C’est important ce qui est fait ici et c’est encore mieux si on arrive à aller plus loin pour ces personnes en adaptant l’aide par rapport à qui ils sont et leurs besoins spécifiques. Sur cette base là on travaille pour leur donner de l’information, pour trouver des solutions face à leurs problèmes et couvrir une partie de leurs autres besoins, par exemple l’hygiène » – Hélène Quéau, directrice de la mission France d’Action contre la Faim

En effet, en parallèle de la distribution alimentaire, les équipes d’Action contre la Faim distribuent des produits d’hygiène (savon, gel hydroalcoolique, mouchoirs, serviettes hygiéniques etc.) afin de répondre aux besoins en hygiène et pour permettre aux personnes d’appliquer les gestes barrières pour se protéger du virus. Nous avons également mis en place un espace pour informer et orienter les bénéficiaires sur base des besoins identifiés dans l’enquête grâce à de la documentation sur les autres dispositifs existants, les points d’aide alimentaire, les lieux d’accès à l’hygiène, etc…

Sur les 92 personnes interrogées lors de nos enquêtes, 57% ont affirmé ne pas avoir de source de revenus et 67% pas de suivi social. Convaincus que l’aide alimentaire doit être une porte d’entrée vers l’accès aux droits et à un revenu suffisant, seule protection pérenne contre l’insécurité alimentaire, nous organisons aussi en lien avec les services sociaux de la ville de Paris l’information des personnes sur le service social adapté à la situation de chacun.

Restez informés de nos dernières nouvelles

Votre adresse de messagerie est utilisée pour vous envoyer les lettres d'information d'Action contre la Faim.
Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.
En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits.